International › AFP

Khashoggi: Jared Kushner dit avoir conseillé à « MBS » d’être « transparent »

Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, a déclaré lundi avoir conseillé au prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane d’être « transparent » sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi, dont l’Arabie saoudite a reconnu samedi qu’il avait été victime d’un meurtre au sein de son consulat en Turquie.

Interrogé par CNN sur ce qu’il avait conseillé au prince héritier, surnommé « MBS », M. Kushner a répondu: « Simplement d’être transparent. D’être complètement transparent. Le monde regarde. »

Il a également affirmé avoir demandé à Mohammed ben Salmane, qui fait face à des accusions d’implication dans ce meurtre, de prendre cette affaire « très au sérieux ».

Selon M. Kushner, le gouvernement Trump est actuellement « dans une phase de recherche des faits ».

« Nous recueillons le plus de faits possible de plusieurs endroits », a-t-il dit. « Après cela le président et le secrétaire d’Etat (Mike Pompéo) détermineront ce que nous jugeons crédible et les actions que nous pensons devoir prendre », a-t-il poursuivi, lors d’une conférence organisée par la chaîne de télévision à New York.

« Nous avons les yeux grands ouverts », a assuré M. Kushner, qui intervient rarement dans les médias.

La veille, Donald Trump avait évoqué des « mensonges » et des « tromperies » dans les explications fournies sur la mort du journaliste. Ryad avait dans un premier temps affirmé que celui-ci était ressorti vivant du consulat saoudien à Istanbul, où il s’était rendu le 2 octobre dernier.


« Nous avons tous les jours affaire à des gens qui essaient de nous tromper de différentes manières », a dit Jared Kushner.

« Notre travail est de voir à travers cela mais également de rester concentré sur ce qui est le meilleur pour les Américains », a-t-il ajouté, rappelant que l’Arabie saoudite était « un très grand allié », notamment face à l’Iran qui « finance le terrorisme dans la région ».

Mohammed ben Salmane a développé des relations étroites avec la Maison Blanche sous Donald Trump, en particulier avec Jared Kushner, mari de la fille du président, Ivanka Trump.

Egalement en charge du dossier israélo-palestinien, M. Kushner était par ailleurs interrogé sur le plan de paix pour régler ce conflit, dont le gouvernement de Donald Trump ne cesse de retarder la divulgation.

« Je pense que nous avons fait beaucoup de progrès. Le président a réalisé un très bon travail en ne permettant pas aux vieux schémas de pensée de restreindre son action », a-t-il simplement déclaré.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut