International › APA

La BHCI nomme ses nouveaux administrateurs et confirme son plan de recapitalisation

La Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) a nommé, mardi, ses nouveaux administrateurs et confirmé son plan de recapitalisation visant à augmenter ses fonds propres, à l’issue d’une Assemblée générale mixte des actionnaires, dans ses locaux à Abidjan.L’Assemblée générale « a donné son accord pour le plan de recapitalisation qui doit permettre à la banque d’augmenter ses fonds propres pour être en pleine conformité avec les prescriptions réglementaires de la Commission bancaire en 2018 », indique un communiqué de l’établissement transmis à APA.

Cette recapitalisation vise en outre à « financer son expansion régionale de 2019 à 2021 ». Elle intervient après la cession de 51,6% des parts de l’Etat ivoirien à WestBridge Mortgage Reit, un groupe canadien spécialisé dans le financement de l’immobilier et des crédits structurés.

Au cours de l’Assemblée générale mixte des actionnaires,  ont été nommés plusieurs administrateurs pour des mandats individuels de trois ans : « James Clayton, représentant Westbridge Mortgage Reit ; Michel Amadote, représentant Demack-SA ; JD Diabira, représentant Westbridge Mortgage Reit ».

Ont été également nommés comme administrateurs André Asselin, représentant Westbridge Mortgage Reit, Antoine D. Vidjanagni, représentant Demack SA. Un siège a été aussi alloué au gouvernement de Côte d’Ivoire.


L’Assemblée a par ailleurs entériné la nomination d’administrateurs indépendants qui devrait intervenir ultérieurement. A travers ces choix, les actionnaires affichent la volonté de la banque de « bénéficier de l’expérience de professionnels dotés d’une expertise avérée dans des domaines afférents au corps de métier de la banque et le financement de l’immobilier ».

Le gouvernement ivoirien a décidé en décembre 2015 de privatiser certaines banques publiques dont la BHCI. Par cette cession des parts à un repreneur disposant de capacités techniques et financières suffisantes ainsi que d’une expérience avérée dans le financement de l’habitat, l’Etat entend donner un souffle nouveau à la banque.

Le transfert des parts de l’Etat de Côte d’Ivoire devrait se faire à travers une convention de cession à WestBridge Mortgage Reit suivie d’une augmentation du capital pour se conformer à la règlementation bancaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut