International › APA

La Bourse régionale des valeurs mobilières s’ouvre aux étudiants d’Abidjan

La onzième édition des Journées de la Bourse régionale des valeurs mobilières (JBRVM) s’est poursuivie, vendredi, à l’Ecole nationale supérieure de statistiques et d’économie appliquée (ENSEA) d’Abidjan où des étudiants en économie ont été instruits sur « le rôle de la bourse dans le financement de l’économie », a constaté APA sur place.Dans une conférence universitaire prononcée devant des centaines d’étudiants rassemblés dans l’amphithéâtre de l’ENSEA, le Directeur général de la BRVM, Dr Kossi Edoh Amenounvé a insisté sur les « enjeux de la bourse pour le financement de nos économies ».

De la façon de penser des libéraux aux intermédiaires financiers en passant par les ménages, il a relevé le rôle de la bourse qui est de « faciliter l’allocation optimale des ressources dans l’économie ».

Cette conférence modérée par le Pr d’économie, Tchétché N’guessan  a permis  au Directeur général de la BRVM de répondre aux préoccupations soulevées par les participants.  Selon lui, la bourse contribue à la croissance et permet de mettre en contact direct l’agent à capacité de financer (celui qui a l’argent à prêter) et l’agent à besoin (celui qui est dans le besoin de financement).

Pour parvenir à la croissance dans la sous-région, le conférencier, a souligné l’importance de l’intégration qui peut aboutir à la mise en place d’une bourse de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).


La onzième édition des Journées de la Bourse régionale des valeurs mobilières (JBRVM) s’est ouverte, jeudi, à la Maison de l’entreprise d’Abidjan autour du thème, «L’innovation et le développement des marchés financiers ».

Les JBRM sont des journées portes ouvertes organisées par la BRVM chaque années dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) avec pour objectifs d’améliorer la visibilité de cette bourse et des acteurs du marché ainsi que de contribuer à la vulgarisation de la culture et des pratiques boursières au sein des populations de l’UEMOA.

Promouvoir les produits et services financiers innovants de même qu’accroître le nombre d’entreprises cotées, figurent également sur la liste des objectifs poursuivis par ces journées qui se sont achevées vendredi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut