International › AFP

La famille de la Britannique empoisonnée au Novitchok rend hommage à sa générosité

La famille de la Britannique Dawn Sturgess, décédée dimanche après avoir été contaminée à l’agent innervant Novitchok, s’est dite mardi « anéantie » par la mort de la quadragénaire, qui avait « le cœur sur la main ».

« La mort de Dawn nous a anéantis. On se rappellera toujours de Dawn comme une bonne âme, généreuse parfois jusqu’à l’excès », a déclaré sa famille dans un communiqué diffusé par la police britannique.

« Elle aurait fait n’importe quoi pour qui que ce soit, et ceux qui ont connu Dawn savent qu’elle aurait donné son dernier penny à quelqu’un dans le besoin », a-t-elle ajouté, s’exprimant pour la première fois depuis le décès de cette Britannique de 44 ans, dimanche soir à l’hôpital de Salisbury (sud-ouest de l’Angleterre).

« Elle avait le cœur sur la main », a-t-elle poursuivi, demandant d' »arrêter de spéculer sur Dawn et ce qui lui est arrivé ».

Dawn Sturgess est morte après huit jours d’hospitalisation et son décès a entraîné l’ouverture d’une enquête pour meurtre.

Originaire de Durrington (sud-ouest de l’Angleterre), elle avait trois enfants, une fille de 11 ans et deux garçons de 19 et 23 ans.


Son compagnon, Charlie Rowley, 45 ans, a aussi été empoisonné et reste dans un état critique à l’hôpital de Salisbury. La famille de Dawn lui a souhaité « un prompt rétablissement ».

La principale hypothèse de la police est que le poison incriminé est lié à l’attaque essuyée avec le même puissant agent neurotoxique début mars par l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia à Salisbury.

La police cherchait toujours à découvrir mardi « quand et où » le couple d’anciens sans-abri a été exposé à « une forte dose » de Novitchok, possiblement après avoir manipulé un objet contaminé. Elle passait au peigne fin plusieurs endroits qu’il a fréquentés, à Salisbury et dans la ville voisine d’Amesbury, où Charlie Rowley avait un appartement.

Sur Twitter, la police du comté de Wiltshire a indiqué avoir enlevé lundi soir, dans le cadre de l’enquête, une voiture à Swindon, ville située à une soixantaine de kilomètres de Salisbury. Le véhicule appartiendrait à un urgentiste.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut