International › APA

La marche contre la vie chère s’impose à la Une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce vendredi relatent largement, la marche-meeting et la journée de grève organisée, la veille par la Coalition nationale de lutte contre la vie chère (CCVC) pour protester contre la hausse des prix des hydrocarbures.«Hausse du prix du carburant: Des citoyens interpellent le gouvernement», affiche à sa une le quotidien à capitaux publics Sidwaya qui informe que la CCVC a organisé une marche sur toute l’étendue du territoire national, hier jeudi, pour protester contre la récente augmentation du prix du carburant.

Le journal souligne qu’à Ouagadougou, les marcheurs ont transmis leur plateforme revendicative au gouvernement, par le biais du ministre en charge du Commerce, Harouna Kaboré.

A son tour, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso titre : «Hausse du prix des hydrocarbures : Des milliers de Burkinabè ont marché contre».

Quant au journal Le Quotidien, il arbore : «Forte mobilisation des manifestants», avant de rapporter les propos de l’un des responsables syndicaux qui a affirmé, hier à la marche : «Quand on pousse le peuple à bout, il montre également qu’il sait pousser jusqu’au bout».


De son côté, Le Pays, autre quotidien privé, titre : «Marche contre la vie chère au Burkina : La CCVC pour un audit de la SONABEL (Société nationale de l’électricité, Ndlr) et de la SONABHY (Société nationale des hydrocarbures, Ndlr)».

Dans sa rubrique de commentaire « Dialogue intérieur », le même journal  estime qu’il convient d’«aller vers le juste partage des sacrifices».

Pendant ce temps, L’observateur Paalga fait via ce titre un rapprochement avec ce qui se passe en France : «Augmentation du prix des hydrocarbures : Nos +gilets jaunes+ étaient en rouge». Et le doyen des quotidiens privés burkinabè de montrer une foule de marcheurs dont la plupart sont vêtus d’un tee-shirt rouge.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut