International › APA

La presse sénégalaise à fond sur la présidentielle

Les journaux sénégalais reçus mercredi à APA traitent essentiellement de l’actualité politique avec notamment la précampagne pour la présidentielle du 24 février 2019 qui bat son plein.A l’occasion de l’installation de son directoire de campagne, mardi soir à Dakar, « Macky (Sall) arme ses troupes », indique WalfQuotidien. Ce journal informe que le candidat à sa réélection a soutenu, lors de cette manifestation politique, qu’« il faut qu’on arrête de dire un tel est un transhumant. Il n’y a pas de transhumance qui tienne, il s’agit de travailler pour le Sénégal ».

Sous le titre « d’autres vont suivre », EnQuête rapporte les propos de Macky Sall selon qui, « ces candidats recalés viennent d’une opposition républicaine, responsable et patriote pour renforcer le camp majoritaire ». A en croire ce quotidien, l’actuel locataire du palais présidentiel a demandé à ses nouveaux alliés « de ne pas écouter les insultes qui ne manqueront pas ».

De l’avis de L’Observateur, c’est « Macky contre maquis ». Poursuivant, le président sortant a déclaré qu’il ne « laisserait pas un responsable, quel qu’il soit, porter atteinte à (s)a réélection sur la base de son égo ». En outre, Macky Sall cité par ce journal avoue que « l’indiscipline et les actions fractionnistes » ne seront pas tolérées au sein de sa coalition.

Dans les colonnes de Vox Populi, Macky Sall poursuit dans cette dynamique en soulignant : « je n’insulte jamais et ce n’est pas dans cette campagne que je vais commencer ». Partant de là, il a ajouté que « ceux qui auront choisi la violence, s’exposeront aux conséquences de leurs actes ».


De son côté, le Soleil renseigne que c’est Mahammad Boun Abdallah Dionne qui « coordonne le pôle programme » de la Coalition Benno Bokk Yakaar. Le quotidien national précise qu’à part le Premier ministre, « aucun (autre) nom n’a été donné lors de la présentation du directoire ».

Pour sa part, Sud Quotidien s’intéresse au « jeu d’alliances des candidats » et se fait l’écho de la « grande offensive ». Pour le Professeur Moussa Diaw, enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord), « on est dans une situation de rivalité, de compétition et rien n’est gagné d’avance ».

Quant au journal L’AS, il annonce qu’ « Aïda Mbodj (est) vivement convoitée » avec les visites à son domicile d’Idrissa Seck (Coalition Idy 2019) et d’Ousmane Sonko (Coalition Sonko président). 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut