InternationalAPA




La RCA et le Congo renforcent leur coopération en matière de transports

Une quarantaine d'experts des transports de la RCA et du Congo-Brazzaville ont entamé, mardi, de discussions au siège de la…

Une quarantaine d’experts des transports de la RCA et du Congo-Brazzaville ont entamé, mardi, de discussions au siège de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) à Bangui pour réactualiser et rentabiliser la circulation des biens et des personnes entre ces deux États.Le ministre des Transports de la RCA, Théodore Jousso et celui du Congo, Fidèle Atimo ont chacun dans une intervention appelé les experts réunis à trouver des stratégies afin de rendre fluide la circulation entre les deux pays.

L’intérêt de cette rencontre de trois jours est de mettre en place des services de transports de qualité et à moindre coût entre la RCA et le Congo. Ainsi, les participants à cette rencontre que sont les opérateurs économiques, les transporteurs et les responsables du ministère des transports de ces pays veulent réactualiser les accords de coopération entre les deux pays afin de rendre fluide la circulation et faciliter le transit des biens.

Le Congo veut donc faire profiter à la RCA le transit de ses biens par les ports autonomes de Pointe Noire et Brazzaville. Le chemin de fer Congo-Océan devra donc redevenir le principal axe de désenclavement de la RCA comme jadis.

La RCA, grâce à la rivière Oubangui qui se jette dans le fleuve Congo, possède une voie navigable qui permet au pays d’avoir un trafic avec la RDC et le Congo pendant la saison des pluies.