International › APA

La réélection de Macky Sall en vedette dans la presse sénégalaise

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus samedi à APA traitent principalement de la victoire au premier tour de la présidentielle de 2019 du président sortant Macky Sall, suite aux résultats provisoires proclamés hier jeudi par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV).Le quotidien national le Soleil souligne que neuf président africains dont le roi Mouhamed VI ont, jusque-là adressé leurs vives félicitations à Macky Sall réélu pour un nouveau mandat de 5 ans. 

 «Le triomphe restera sans gloire pour le vainqueur » titre Vox Populi qui reprend les propos du candidat arrivé troisième de cette élection Ousmane Sonko. Le leader de Pastef les Patriotes, novice de la scène de la politique reste le grand gagnant de ce scrutin qui le met sur orbite dans une « position d’opposant et d’acteur politique de premier plan »

 Confirmation dans le journal le « Quotidien » qui souligne que « Ousmane Sonko repart en campagne » et se projette déjà sur les élections locales de décembre prochain. « L’avenir c’est maintenant, il faut préparer les élections » a-t-il lancé à ses partisans lors d’un point de presse.

 L’autre candidat malheureux de cette présidentielle, « Idrissa Seck s’en remet à Touba » barre dans sa Une l’Observateur. L’Obs de rapporter que Idrissa Seck a réaffirmé «son ferme engagement d’être un artisan de la paix après la publication des résultats ».

 Des engagements qui tranchent avec la Une du journal l’As qui révèle que l’Etat a frappé au cœur du dispositif Idy2019 en déjouant une audio distillée par des jeunes de Rewmi de Idrissa Seck, qui appellent à 3mettre le feu sur le pays » en cas de victoire au premier tour de Macky Sall.


La cité religieuse de Touba était aussi la destination de Me Madické Niang, candidat dissident du PDS et arrivé dernier de cette élection. Le journal Enquête rapporte ainsi, que le Khalife des mourides console Madické

Là où une photo de Madické Niang en pleurs, les deux mains sur le visage, barre la Une du quotidien Walfadjri, qui souligne que le Khalife des mourides a adressé un message touchant Madické Niang.

 Le journal Sud Quotidien reste toujours dans le registre de la présidentielle, mais parle d’alerte de la société civile. « Cette élection présidentielle au Sénégal a révélé des signes d’une fractures ethniques et confrériques » lance les acteurs de la société civile. Une société civile qui demande ainsi à « la classe politique et à toute la société à une prise de conscience »

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut