International › APA

La relance du dialogue politique au menu de la presse électronique togolaise

Le déplacement, ce week-end, des représentants du parti au pouvoir et de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition est le principal sujet traité par les sites d’informations togolais ce lundi.« Délocalisation de la 3ème réunion du comité de suivi de la feuille de route CEDEAO : Conakry accueille les représentants d’UNIR, de la coalition et du gouvernement togolais », lit-on sur AfreePress.

Selon le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre cité par le site d’informations, ce déplacement fait suite à une « nouvelle » invitation du Président Alpha Condé, l’un des deux facilitateurs désignés par la CEDEAO pour trouver une issue favorable à la crise politique togolaise.

Nos confrères précisent que dans la capitale guinéenne, les parties prenantes au dialogue inter-togolais que sont le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), le gouvernement togolais et la coalition des 14 partis de l’opposition auront à faire une évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO.

A Conakry, la Coalition de l’opposition pose 4 « importantes revendications », écrit Togobreakingnews.

Il s’agit, selon ce confrère, de l’effectivité de la recomposition de la CENI, de la reprise des opérations de recensement pour lesquelles elle (l’opposition) a appelé au boycott, du report des élections pour l’année prochaine et de la mise en œuvre des mesures d’apaisement avec en toute de fond, les évènements en cours à Sokodé.


« Les conclusions de la rencontre de Conakry sont très attendues surtout qu’en début de semaine », Togobreakingnews.

Pour sa part, Atlanticinfos s’intéresse aux « erreurs stratégiques que les leaders de la C14 devraient éviter » et explique que s’il y a un fait qui frise le ridicule depuis le début du dialogue inter-togolais dirigé par les facilitateurs de la CEDEAO, notamment le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo et son homologue guinéen, Professeur Alpha Condé, c’est bien la propagation sur les réseaux sociaux de certaines images des leaders de la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition (C14).

De la pause-café à l’hôtel 2 février dans l’avion à l’Aéroport international Général Gnassingbé Eyadema de Lomé, en passant par la salle d’accueil VIP du même aéroport, Atlanticinfos, les images des leaders de la C14 circulent sur les réseaux sociaux comme des sachets plastiques sur des dépotoirs et des rues de certaines villes.

« Pourquoi on ne voit pas les images  « ridicules » des membres des autres délégations sur les réseaux sociaux? Pourquoi les leaders de la coalition ne doivent pas se comporter comme des futurs Hommes d’Etat avec un peu de discrétion ? Qui est même ce « bambin » ou ce « gaga » dans la délégation  de la C14 et qui se livre à ce jeu enfantin et immature qui ne reflète pas l’image des futurs Hommes d’Etat ? », se demande le site.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut