International › APA

La sortie du haut commandant de la gendarmerie alimente les journaux sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA reviennent principalement sur la sortie du haut commandant de la gendarmerie nationale, le Général Cheikh Sène, sur les accusations de « corruption organisée » au sein de cette institution.« La grande muette face à deux décisions majeures : l’armée en tenue de rigueur », titre L’Observateur.

Le journal note en manchette que le Général Cheikh Sène annonce de « sévères sanctions contre les gendarmes corrompus », là où L’AS titre que « Cheikh Sène brandit le bâton ».

En revanche, L’Observateur souligne que le Commandement de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers est la « pomme de discorde entre Généraux et Colonels ».

Toutefois, « la corruption n’est ni organisée ni généralisée au sein de notre institution », précise Cheikh Sène dans Le Soleil.

Malgré cette mauvaise image, la gendarmerie « élucide une rocambolesque affaire de vengeance pornographique », avec notamment « un militaire du camp de Thiès (qui a été) cueilli », informe Libération.

Sur l’attelage judiciaire, Le Quotidien rapporte que « Macky (Sall) crée 2 nouveaux sages » au sein du Conseil constitutionnel. En effet, le président Sall a nommé deux nouveaux membres dans cette institution « à 2 mois et demi de la Présidentielle de 2019 », souligne le journal.


Par ailleurs, Sud Quotidien indique que « Karim (Wade) et Khalifa (Sall) trainent les pieds » dans le dépôt de leurs dossiers de candidature au Conseil constitutionnel.

Sur un autre angle, EnQuête informe que « des électeurs (sont) dans l’incertitude » quant à la modification de la carte électorale, étant donné que « le ministre de l’Intérieur a jusqu’au 24 janvier » pour l’arrêter et la publier.

Observant toujours le deuil de son patron, WalfQuotidien reprend en Une l’ex-ministre du PSE, Abdou Aziz Tall, qui révèle que « Sidy Lamine (Niass) est le pionnier du M23 ».

En sport, Stades revient sur la « nouvelle déception » en Ligue des champions européenne du défenseur sénégalais du Napoli, Kalidou Koulibaly, éliminé mardi dernier par son compatriote du club anglais de Liverpool, Sadio Mané.

Le quotidien spécialisé s’interroge ainsi, au vu des qualités intrinsèques du défenseur du club italien, si le « Napoli (n’est pas) trop petit pour Koulibaly ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut