International › APA

L’accord agricole Maroc-UE, une nouvelle étape dans les relations entre les deux parties (Mogherini)

L’accord agricole entre l’Union européenne (UE) et le Maroc, adopté à une large majorité par le parlement européen, constitue une nouvelle étape dans les relations entre les deux parties, a indiqué la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.S’exprimant lors d’un point de presse tenu, mercredi à Rabat, au terme de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération international, Nasser Bourita, la responsable européenne s’est dite convaincue qu’il est « possible de relancer le partenariat Maroc-UE sur de nouvelles bases et lui insuffler une nouvelle impulsion, afin d’écrire un nouveau chapitre, positif et intense, de la longue histoire qui lie l’Union européenne et le Royaume ».

L’accord, adopté à 444 voix pour, est un nouveau pas franchi dans les relations entre le Maroc et l’UE. Il intervient dans la suite des développements positifs récents qui ont vu les deux parties renforcer la sécurité juridique de leurs accords commerciaux et consolider leur partenariat stratégique multiforme.

Cet accord vise à étendre les préférences commerciales aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du Royaume, rappelle-t-on.

Selon la Haute représentante européenne, le Maroc, en plus de son rôle clé au sein du voisinage méditerranéen, est un « partenaire stratégique de l’UE depuis 50 ans », notant que l’UE et le Maroc aspirent actuellement à réaliser un saut qualitatif dans leurs relations pour bâtir un partenariat à vocation régionale, notamment dans la Méditerranée, le Monde arabe et l’Afrique.

Ce nouveau partenariat renforcé permettra également un rapprochement encore plus important entre le Maroc et l’UE, qui s’inscrit dans le prolongement de la réforme entamée par le Maroc avec la Constitution de 2011, a-t-elle poursuivi, soulignant que l’UE est prête à soutenir le Royaume, notamment en termes de sécurité nationale.


S’agissant des questions de la sécurité et de la migration, Mme Mogherini a fait savoir que la nouvelle phase permettra d’en discuter encore mieux et davantage afin que l’UE puisse profiter du bon travail et de l’expertise marocaine et échanger les expériences dans ces domaines, pour obtenir ainsi, au Maroc et en Europe, de meilleurs résultats.

Mme Federica Mogherini a entamé, mercredi, une visite de deux jours au Maroc consacrée à consolider la dynamique de relance des relations entre le Royaume et l’UE.

Lors de sa visite, Mme Mogherini aura des entretiens avec plusieurs hauts responsables marocains et des rencontres avec des représentants de la société civile.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut