International › APA

L’artiste Debordo Leekunfa entendu par la police ivoirienne, sera bientôt devant les tribunaux

Pas d'image

L’artiste-chanteur ivoirien Debordo Leekunfa, interpellé et entendu par la police ivoirienne après la diffusion d’une image d’un homme (qui lui ressemble) sur les réseaux avec une arme à feu, sera bientôt devant les tribunaux sur réquisition du parquet pour « répondre de ses actes», a appris APA mercredi de source sécuritaire.« Suite à la publication de cette image sur les réseaux sociaux, l’artiste musicien Debordo Leekunfa, dès son retour de l’extérieur, a été interpellé et interrogé hier par les services de police. Relaxé, il répondra de ses actes devant les tribunaux sur réquisition du parquet », annonce la direction générale de la police ivoirienne dans une note d’information diffusée sur sa page officielle facebook.

Sur la photo floutée diffusée par la police ivoirienne, l’on voit un homme qui a une grande ressemblance avec Debordo Leekunfa tenant une arme à feu. Patrick Tanguy Sery Digbeu dit Debordo Leekunfa, est l’un des porte-flambeaux du coupé-décalé (musique urbaine en vogue en Côte d’Ivoire).


Surnommé « Maîtré Maîtré», « Tchokôrôba» ou encore «Opa la nation», Debordo Leekunfa a, à son actif plusieurs chansons qui ont marqué les mélomanes ivoiriens dont  «N’enfant Gateh», «Pikimin» et «Apéritif Yamoukidi».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut