International › APA

Le bras de fer pour la conduite du dialogue national fait la Une des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA traitent essentiellement du bras de fer entre Famara Ibrahim Sagna et général Mamadou Niang pour la gestion du dialogue national initié par le président de la République.« La dualité entretenue au sommet par Famara Ibrahim Sagna et le général Mamadou Niang hypothèque la conduite du dialogue national », écrit à ce propos le quotidien EnQuête, soulignant que cette initiative du chef de l’Etat visant à apaiser le climat social « est parti pour se heurter à une guéguerre de légitimité entre le président de la Commission du dialogue politique et le président du Comité de pilotage du dialogue national ».

Cela pousse L’AS quotidien à arborer cette Une : « Le dialogue national plombé ». Dans ses colonnes, le journal fait état des « attaques et contre-attaques entre Famara Ibrahim Sagna et la Commission politique » et informe que ce dernier « n’a pas apprécié la sortie des membres de la commission cellulaire du dialogue politique ».

« Ces derniers, poursuit le journal, accusent des membres du comité de pilotage du dialogue national de vouloir remettre en cause la composition, le fonctionnement et les décisions actées jusque-là par leur entité. Mais +Big Fam+, qui n’a pas raté ses détracteurs, estime qu’il n’a jamais été question de modifier quoi que ce soit dans le dispositif actuel ».

Pour Walf Quotidien « Un antagonisme risque d’éclater entre la Commission politique du dialogue national dirigée par le Général Mamadou Niang et le Comité de pilotage du dialogue national. (Car), les troupes du Général dont la structure est antérieure, refusent d’être phagocytées par les hommes du président Sagna », d’où ce titre qui barre la Une du quotidien : « Vers une dualité au sommet du dialogue ».

Dans les colonnes de Sud Quotidien, le journaliste et analyste politique Momar Diongue « désapprouve » la remise en cause du fonctionnement de la Commission cellulaire en charge du dialogue politique et soutient « qu’il ne serait pas superflu ni mauvais de séparer la Commission cellulaire sur le dialogue politique et le Comité de pilotage du dialogue national » pour éviter ainsi tout malentendu.


Sur un tout autre sujet, Le Quotidien revient sur l’audience accordée, hier, au collectif « Noo lank » par l’ancien président Abdoulaye Wade (2000-2012) et soutient que le prédécesseur de Macky Sall « encourage le mouvement citoyen (…) qui se bat contre la hausse du prix de l’électricité ».

Dans ses colonnes, L’Observateur reprend cette déclaration du secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS) à l’endroit des membres de +Noo lank+ : « Vous avez mon total soutien ». Et Me Abdoulaye Wade de rappeler que : « Le Pds (son parti) a toujours été aux côtés du peuple, il n’est pas question qu’il déroge à ce principe ».

Le quotidien spécialisé Stades consacre sa parution du jour à la célébration avortée du Ballon d’Or africain à Dakar en donnant « Les raisons du faux bond de Sadio ». Ce dernier, dans les colonnes du quotidien, déclare que « C’est indépendant de (sa) volonté » s’il n’a pas pu venir communier avec ses fans au Sénégal.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut