International › APA

Le Congo concède la gestion de ses routes nationales à une société privée

Pas d'image

La concession des routes nationales congolaises a été confiée, vendredi, à la société privée « La congolaise des routes S.A (LCR) » pour une durée de 30 ans, a constaté.L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie organisée à Lifoula, une localité située à environ 35 km au nord de Brazzaville, en présence du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

 « La concession prend en compte toutes les routes nationales notamment la RN1 (Brazzaville-Pointe-Noire, longue de 535 km) et RN1 (bis) entre Brazzaville et Mindouli (département du Pool). Mais la RN2 entre la localité de Yié (département du Pool et Ouesso (département de la Sangha) doit être réhabilitée avant sa mise en concession », a expliqué Jean Jacques Bouya, ministre congolais de l’Aménagement, de l’Equipement du territoire et des Grands travaux.

 «On a fait presque deux ans après avoir lancé l’appel d’offres car, nous recherchions de bons partenaires. Par ce qu’il s’agit ici de pérenniser la route à jamais et pour pérenniser, il faut ce type de partenariat public-privé », a-t-il poursuivi.

Le ministre a souligné qu’il fallait absolument aller vers une mise en concession des tronçons déjà construits comme Pointe-Noire Brazzaville et « c’est l’objet du lancement d’aujourd’hui ».

Durant les trente années de la concession, la maintenance de ces routes sera assurée par la société chinoise « China State Construction Overseas Congo SARL ».


D’après le gouvernement congolais, cette société pour mener à bien sa mission, va se doter du matériel spécialisé et recruter près de 300 personnes, dont des ingénieurs des travaux, des chauffeurs et des réparateurs.

De son côté, la société « Egis road opération-Congo » va s’occuper de l’exploitation de ces routes par la collecte des péages, l’aide des usagers de la route en difficulté, le contrôle des poids lourds…Une mission qui va nécessiter que cette filiale d’Egis Road Opération, 4ème opérateur autoroutier au monde, crée près de 350 emplois directs et plus de 200 emplois indirects.

La route lourde Brazzaville-Pointe-Noire, mise au premier plan par cette concession, a été ouverte dans sa totalité  (535 km) le 1er mars 2016, avec 36 ponts qui enjambent la mystérieuse forêt du Mayombe.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut