International › APA

Le consortium angolo-portugais Lipor en pole position pour l’enlèvement des ordures à Yaoundé

Le Conseil de la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY), la capitale camerounaise, a annoncé l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le secteur de l’enlèvement des ordures qui, selon des sources proches du dossier, sera le consortium angolo-portugais Lipor qui opérera au côté d’Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam).L’attribution, à ce regroupement, d’une partie du marché de l’hygiène et de l’assainissement de la ville n’a pas fait l’objet d’un appel à concurrence, mais on sait toutefois que l’actuel opérateur avait, voici une année, raflé les trois lots de l’appel d’offres international pour l’enlèvement des ordures ménagères dans la ville.

Ainsi, avec une offre de quelque 40,3 milliards FCFA, Hysacam a, au terme d’un appel d’offres lancé par le gouvernement, coiffé au poteau le consortium composé des portugais Urban DNA et Lipor, ainsi que de l’angolais Ambiafrica.

Reste qu’actuellement, le prestataire revendique à la CUY des arriérés équivalant à 7 mois de prestations impayées, alors qu’en 2017 le montant total de la dette publique par elle réclamée s’élevait à plus de 14 milliards FCFA, soit 25% de son chiffre d’affaires, sur lesquels le gouvernement avait consenti à payer 6 milliards FCFA.


Au Cameroun depuis 1969, Hysacam couvre 17 communes et communautés urbaines à travers le pays pour un total de 15 millions de personnes bénéficiant au quotidien de ses services, soit 5000 tonnes de déchets collectées par jour et autant d’employés.

Le prestataire dispose par ailleurs de 14 agences et de 2 centrales de captage et de traitement du biogaz à Yaoundé, mais aussi dans la métropole économique, Douala.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut