International › APA

Le Covid-19 noie les rapports de l’Ofnac dans la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus, mercredi à APA, accordent un traitement de faveur au coronavirus (Covid-19) avec le deuxième cas confirmé dans le pays, reléguant ainsi en arrière-plan les rapports de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) remis le 28 février 2020 au chef de l’Etat, Macky Sall.« Coronavirus-Etat d’urgences », titre Walf Quotidien, rapportant qu’un deuxième cas  a été diagnostiqué positif, hier, par l’Institut Pasteur de Dakar, poussant les aéroports du Sénégal à être en alerte, mais que les frontières terrestres sont laissées à elles-mêmes.

« Deuxième cas de coronavirus au Sénégal-Histoire d’enterrement », titre EnQuête, expliquant que le patient est un Franco-Sénégalais de 80 ans venu au Sénégal pour accompagner la dépouille de son fils.

Ce faisant, nos confrères notent que « le cas est problématique, du fait des obsèques aux Parcelles qui ont enregistré beaucoup de monde ». « Les autorités sont à pied d’œuvre pour identifier les personnes contacts et circonscrire le mal. L’hôpital Roi Baudoin (de Guédiawaye, banlieue dakaroise, où s’était rendu le malade) totalement désinfecté, une partie du personnel va faire des tests », rassure EnQuête.

Mais le journal L’As est peu rassuré et note que « la psychose gagne le pays », après la découverte d’un deuxième cas de coronavirus à Dakar.

« Revenu de Paris samedi-Un 2ème Français ramène le virus à Guédiawaye », indique Vox Populi, renseignant que la famille du 1er cas, lui aussi un Français, a été testée négative au virus tout comme le Gambien mis en quarantaine.

Faisant des « révélations sur le 2ème cas de coronavirus à Guédiawaye », L’Observateur informe que dès l’annonce du cas contaminé, les malades s’enfuient de l’hôpital Roi Baudoin.


D’après ce journal, le Samu national reçoit plus d’une centaine d’alertes, alors que l’Institut Pasteur de Dakar a testé « 10 à 15 cas négatifs », mais il n’empêche que « la peur s’empare des patients de Fann » où est admis le premier patient testé positif.

A propos des rapports 2017 et 2018 de l’Ofnac, L’Observateur indique que la structure a livré « les secrets de la mafia », avec de « graves révélations sur Petrotim, Aser, Samu municipal, Chambre des métiers de Dakar, Acbep… »

« Rapport d’activités 2017 de l’Ofnac-Petrotim Timis et Kosmos épinglés », note Sud Quotidien, soulignant que Socé Dione, Directrice de l’Acbep est dans les « mailles ».

De son côté, Le Quotidien informe que « les cas suspects (de ces rapports sont) transmis à Bass (Procureur de la République) ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut