International › APA

Le dialogue politique s’impose aux quotidiens sénégalais

La presse sénégalaise reçue, mercredi à APA, traite en priorité de la 56ème session de la commission politique du dialogue national tenue, hier à Dakar.« Dialogue politique autour du cumul des fonctions de chef parti et de l’Etat-La majorité maintient le statu quo », rapporte Sud Quotidien.

Ce journal explique que réunis, hier à Dakar,  les membres de la commission politique du dialogue national n’ont pas trouvé un consensus sur le cumul des fonctions de chef de l’Etat et chef de parti, à cause du statu quo sur la proposition du pôle de la majorité présidentielle.

« Cumul de fonctions de président et chef de parti-Macky Sall contre tous », titre EnQuête, informant que « non-alignés, opposition et société civile ne veulent plus d’un président chef de parti ; le pouvoir dit niet ».

De son côté, L’Observateur voit « le dialogue politique dans un profond désaccord » autour de la suppression de l’Article 80, l’Arrêté Ousmane Ngom et le cumul des mandats.

« Chef de l’Etat, chef de parti-Le débat coince au dialogue », renchérit Le Quotidien.

Pendant ce temps, L’As s’intéresse aux sorties tous azimuts contre les ambitieux embusqués de l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir) et informe que « Macky lâche ses ouailles ».


« Harcèlements, intimidations…Le colonel Kébé (chargé de la sécurité du parti Rewmi, opposition) se rebelle », titre Walf Quotidien.

Le Quotidien parle de diplomatie avec la lettre de protestions contre la France et révèle que le ministère des Affaires étrangères, Amadou Bâ bloque Oumar Youm (ministre des Transports), après la sortie de l’ambassadeur de France sur le Train Express Régional (TER).

« Fin de visite de travail de Macky Sall en Mauritanie-Des résultats  exceptionnels », titre Le Soleil, informant que les deux pays sont signé six accords.

« Sécurisation du gaz-Dakar et Nouakchott patrouillent ensemble », note Le Quotidien, là où Walf Quotidien écrit qu’ « après le ballet de grandes puissances, Macky déclenche la Diplomatie d’à côté ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut