InternationalAPA




Le gouvernement burkinabè suspend la mise en place de l’organisation des transporteurs

Le gouvernement burkinabè a décidé de suspendre la mise en place de la faîtière des transporteurs routiers jusqu'à nouvel ordre,…

Le gouvernement burkinabè a décidé de suspendre la mise en place de la faîtière des transporteurs routiers jusqu’à nouvel ordre, «le temps d’aplanir les divergences nées de la désignation de son premier responsable», a annoncé jeudi le ministre de la Communication.Selon Rémis Fulgance Dandjinou, par ailleurs porte-parole du Gouvernement, qui s’adressait à la presse l’issue du Conseil hebdomadaire des ministres, c’est au vu de la grève au niveau des transporteurs routiers née des divergences consécutives à la désignation du président de l’Organisation des transporteurs routiers du Burkina (OTRAF) que le gouvernement a suspendu jusqu’à nouvel ordre l’organisation, « le temps d’aplanir les divergences ».

Hier mercredi, des chauffeurs routiers ont organisé un mouvement d’humeur «illimité» pour protester contre la désignation éventuelle d’Issoufou Maïga comme le président de l’OTRAF.

Cette instance dont le but est de regrouper les chauffeurs et transporteurs routiers, a été créée à l’issue des négociations de 2018 entre le gouvernement et les syndicats des transporteurs.