International › APA

Le gouvernement guinéen veut mobiliser les populations pour le reboisement

Pas d'image

Le ministre guinéen de l’Environnement et des Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui a annoncé, lundi à Conakry, que son département envisage de réactualiser la loi « Fria » pour faire participer l’ensemble des Guinéens à des actions de reboisement.S’exprimant au cours d’une conférence de presse sur le bilan de son département, Oyé Guilavogui a indiqué que le déboisement se pratique à vive allure dans le pays, surtout en Haute Guinée à cause de l’exploitation de l’or.

 « Ce qui se passe en Haute-Guinée est très grave. Le déboisement qui a lieu là-bas n’est jamais arrivé dans une autre région », a-t-il déploré, ajoutant que les orpailleurs dégradent la nature et n’aident pas le gouvernement à restaurer l’environnement.


Pour pallier à ce phénomène, la réactualisation de la loi « Fria » est « nécessaire », a souligné le ministre. « Cette loi, a-t-il rappelé, disait que pour se marier, il faut planter un arbre, pour faire un baptême, il faut planter un arbre. Dans les quartiers, on sensibilisait les gens pour planter des arbres. Mais on ne se limitait qu’aux annonces, il n’y avait pas de suivi ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut