InternationalAPA




Le gouvernement malien réquisitionne les magistrats en grève illimitée (décret)

Le gouvernement du Mali, dans l'optique d'atténuer la paralysie qui affecte le système judiciaire du pays, a annoncé la réquisition,…

Le gouvernement du Mali, dans l’optique d’atténuer la paralysie qui affecte le système judiciaire du pays, a annoncé la réquisition, par décret, d’une partie des magistrats qui observent depuis fin juillet une grève illimitée.Aux termes du décret publié mardi soir, « les premiers présidents de cours, les présidents de chambres, les procureurs généraux et avocats généraux des cours de la cour suprême et des cours d’appel, les présidents et vice-présidents des tribunaux de grande instance ».

Donnant lecture du décret à la télévision publique, la  ministre du Travail et de la Fonction publique, Diarra Raky Talla, a notamment déclaré : «face à cette grève illimitée, le gouvernement a saisi la cour suprême pour avis sur l’illégalité de la grève des magistrats. Le caractère illégal ayant été confirmé par la cour suprême et compte tenu de la discontinuité du service public de la justice avec son lot de souffrances causées à la population, le gouvernement a décidé de réquisitionner des magistrats en grève. »

Les magistrats maliens ont pour principaux points de revendication la sécurisation des juridictions et de meilleures conditions de vie et de travail.