International › APA

Le Made in Morocco, un « canevas » vers le Made in Africa (ambassadeur)

Pas d'image

Le salon « Made in Morocco », dont la quatrième édition (28 au 31 mars) a été ouverte jeudi à Dakar, s’inscrit « dans un canevas global » dont l’objectif est « d’aller ensemble vers la conquête d’autres marchés » à travers l’esprit « Made in Africa », a déclaré l’ambassadeur du Royaume chérifien au Sénégal, Taleb Barrada.« L’esprit de ce +Made in Morocco+ est encourageant puisqu’il s’insère dans un canevas global qui est le +Made in Africa+ pour aller ensemble vers la conquête d’autres marchés extérieurs au continent », a dit le diplomate, présidant à la Place du Souvenir et du Patrimoine africain l’ouverture de ce salon auquel exposent une quarantaine de Marocains issus d’une dizaine de secteurs d’activités.

Ainsi pour M. Barrada, cet esprit pourrait se traduire au niveau continental « peut-être à travers le savoir-faire africain qui est en développement, (mais en créant) aussi de grands ensembles économiques qui pourraient négocier ailleurs dans une position de force ».

Félicitant les organisateurs de ce salon, l’ambassadeur du Maroc au Sénégal a indiqué que le Made in Morocco « permet non seulement de renforcer l’intégration régionale mais de raffermir aussi cette coopération sud-sud appelée de leur vœu, au plus haut niveau, par nos chefs d’Etats », le Roi Mohamed VI et le président Macky Sall.

Made in Morocco, organisé par GA Concept en collaboration avec Inside Com, est une « vitrine exceptionnelle » de l’expertise et du savoir-faire marocains, se positionnant parallèlement comme le « bras armé de la coopération économique du Maroc en Afrique », soulignent les organisateurs.


Parmi la quarantaine d’exposants qui exposent depuis ce matin, on en retrouve une dizaine issue de secteurs d’activités tels que l’Agroalimentaire, l’Immobilier et BTP, le Textile, la Maroquinerie, l’IT, le Transport et Logistique, la Banque et les Assurances, ….

Ainsi, le président du Club des investisseurs marocains au Sénégal, Mohamed Lahlou, s’est dit « surpris par la qualité des exposants, parce qu’il y a certains secteurs qui sont innovants et des secteurs qui peuvent apporter énormément de choses pour l’Afrique ».

« Je suis vraiment très honoré d’être Marocain parmi les Marocains exposants ici dans ce salon. Parce qu’il y a beaucoup de technologies et de choses que nous-mêmes on ignorait qu’elles existaient au Maroc », s’est-il réjoui.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut