International › APA

Le parquet militaire d’Abidjan annonce l’arrestation d’un « policier faussaire»

Le Tribunal militaire d’Abidjan a annoncé mercredi l’arrestation d’un adjudant-chef de la police ivoirienne qui faisait du « faux en écriture» pour escroquer les compagnies d’assurances.«La préfecture de police vient de mettre le grappin sur l’adjudant-chef de police  répondant aux initiales de K. N. L qui faisant du faux en écriture pour escroquer les compagnies d’assurances», rapporte le parquet militaire dans un communiqué.

Le Tribunal expliquant que ce sous-officier «simulait des accidents de la circulation, dressait de faux PV (procès-verbaux) de constat qu’il transmettait  aux compagnies d’assurance en vue de faire payer les primes d’assurances». 

Le «policier faussaire» qui a été déféré devant le parquet du commissaire du gouvernement pour répondre des faits de faux et usage de faux, escroquerie aux assurances, risque cinq ans de prison, souligne le communiqué.


 L’institution juridique militaire rappelle l’engagement de la lutte contre l’impunité pris par le commissaire du gouvernement pour « canaliser les ardeurs délictueuses et criminelles des forces de l’ordre ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut