InternationalEco et Business › APA

Le Sénégal rembourse près de 14 milliards FCFA aux investisseurs

L’Etat du Sénégal procédera le 27 novembre 2019 au paiement des intérêts semestriels et au remboursement partiel du capital de son emprunt obligataire dénommé « Etat du Sénégal 6,50% 2014-2021 » pour un montant de 13,833 milliards FCFA (environ 23,516 millions de dollars), a appris APA mercredi auprès du ministère des Finances et du Budget.Le gouvernement sénégalais avait émis en octobre 2014 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne pour un montant de 75 milliards FCFA.

A travers cet emprunt, il entendait financer un certain nombre de projets d’infrastructures. C’était le cas de la construction de la ligne du chemin de fer Dakar-Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) pour un coût de 20 milliards FCFA, de la construction de la voie de dégagement nord (VDN) pour 20 milliards FCFA, de la réhabilitation et la construction de pistes rurales de production pour une enveloppe chiffrée à 15 milliards FCFA.

Les fonds levés étaient également destinés au financement du prolongement de l’autoroute à péage Diamniadio-AIBD pour 10 milliards FCFA ou encore de celui d’un programme d’urgence d’électrification rurale pour 15 milliards FCFA.


Pour attirer les investisseurs, l’émetteur s’était engagé à leur verser un intérêt annuel au taux de 6,5% sur une durée de sept ans avec deux ans de différé. L’ensemble des engagements du gouvernement sénégalais vis-à-vis des souscripteurs à l’emprunt obligataire ont jusqu’ici été respectés.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut