International › APA

Le Sénégal rend hommage à l’un des rédacteurs de son Histoire générale

Le défunt historien sénégalais, Pr Yoro Khary Fall, décédé en 2016, est « irremplaçable » dans le projet de réécriture de « l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours » et au niveau de l’espace universitaire », selon le président du comité d’organisation du colloque international d’hommage qui lui est dédié, Pr Idrissa Bâ.« Le Pr Yoro Khary Fall était le rapporteur général du projet de l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours. Il était à l’origine, véritablement, de la mise en place des thèmes, de la structuration et des différents séminaires qui ont été organisés jusqu’à présent avant son rappel à Dieu », a soutenu Idrissa Ba, par ailleurs professeur d’histoire médiévale au département d’histoire de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar.

Il s’exprimait mercredi à Dakar à l’ouverture dudit colloque qui prend fin vendredi.

De vifs hommages ont été rendus au Pr Yoro Khary Fall, considéré par ses pairs comme un « savant » et « érudit ».

Pour le recteur de l’Ucad, Ibrahima Thioub, son institution regrette toujours la perte de cet « excellent professeur ».

« Yoro Khary Fall a formé pendant plus de 20 ans des générations et des générations d’historiens. Il n’était pas seulement un historien, il était aussi archéologue, anthropologue, philosophe, et maitrisait treize langues », a souligné M. Thioub, confiant être un de ses disciples.


Le colloque, en hommage au professeur Yoro Khary Fall, est co-organisé par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et « Histoire générale du Sénégal des origines à nos jours », un projet national pour la réécriture de l’histoire du pays piloté par le célèbre historien, Pr Iba Der Thiam.

Parents et amis n’ont pas manqué par ailleurs de témoigner leurs « affections et respects » à l’endroit du Pr Yoro Khary Fall, « un brillant intellectuel » qui était également le « fondateur de l’Alliance nationale pour la solidarité (ANS) », un parti politique.

« Après sa carrière de diplomate, il s’était lancé dans la course aux élections présidentielles de 2007. Puis il a créé l’ANS, en 2011, qui est aujourd’hui membre de la coalition Benno Book Yaakar (pouvoir) », a retracé Pape Thiam, vice-président de l’ANS.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut