International › APA

L’échangeur du Nord s’impose à la Une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè commentent largement ce vendredi, l’inauguration, la veille, de l’échangeur du Nord à Ouagadougou, par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.«Le plus grand échangeur désormais ouvert à la circulation», arbore en manchette, le journal privé Le Quotidien qui informe que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé à l’inauguration officielle de l’échangeur du Nord, hier jeudi à Ouagadougou.

Selon le confrère, d’un coût de 70 milliards de F CFA, cet ouvrage dont la réalisation  a duré 36 mois, vise à désengorger la circulation dans la capitale burkinabè.

Pour sa part, le quotidien privé Le Pays parle de «ce joyau qui aura coûté 70 milliards de F CFA», là où L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, jubile: «Echangeur du Nord: Ca y est depuis hier».

Et le journal cité en second lieu de rappeler que «pendant trois bonnes années, c’était un véritable parcours de combattant pour les usagers de la route qui venaient de la périphérie Nord de la capitale ou qui y allaient».


Le quotidien à capitaux publics Sidwaya renchérit  lorsqu’il fait remarquer que l’échangeur du Nord fait la fierté de la capitale en ce sens qu’il vient mettre fin au calvaire des populations de Tampouy, Kilwin, Bassinko et bien d’autres quartiers.

Et c’est à juste titre que le quotidien privé Aujourd’hui au Faso barre à sa une: «Inauguration échangeur du Nord: Fini l’AVC circulatoire de Tampouy, Kilwin, Kamboinsé, Yagma…».

Dans une description de l’ouvrage, Aujourd’hui au Faso souligne que «l’échangeur du Nord, c’est aussi l’interconnexion de dix ponts, quatre ouvrages hydrauliques, 22 km de voiries urbaines revêtues en béton bitumeux, 12,5 km de voies piétonnes en pavés, 5 passerelles  de 30 à 45 mètres, 877 mètres linéaires de dalots, 10,5 km de caniveaux…».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut