International › APA

Les communicateurs traditionnels sénégalais engagés à la réalisation du dividende démographique

Par Abdourahmane Diallo : Les communicateurs traditionnels du Sénégal se sont engagés à mettre en œuvre le plan d’action 2018-2020 adopté par leur réseau, mercredi après-midi à Dakar, pour démultiplier l’information et la sensibilisation auprès des populations en faveur de la fréquentation des services de santé et de nutrition en vue de réduire les morbidités et les mortalités maternelles, néonatales infantiles, juvéniles et nutritionnelles, a constaté APA.Réunis à l’occasion de la clôture de l’atelier de Restitution nationale de la conférence régionale de Conakry sur la culture, la communication et le dividende démographique, les « gardiens de la mémoire collective » se sont, en outre, engagés à promouvoir les droits à l’information et aux services de santé reproductive et de planification familiale et assurer l’autonomie des femmes.

Pour y arriver, ils comptent « adapter leurs messages aux réalités socioculturelles et religieuses » des personnes ciblées.

Par ailleurs, les communicateurs traditionnels s’engagent à faire le plaidoyer et la mobilisation sociale pour une tenue de la conférence régionale des communicateurs africains prévue au Sénégal, avant la fin de l’année 2018.

Cette conférence devrait permettre la création du Réseau africain des communicateurs traditionnels. Il est également prévu, lors de cette conférence, de rendre un hommage au président de l’association des communicateurs traditionnels du Sénégal, El Hadj Mansour Mbaye, pour « tout le travail qu’il a abattu et son engagement sans faille pour la cause des communicateurs traditionnels ».


La Représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a, pour sa part, réitérer l’engagement de son institution à accompagner les communicateurs traditionnels « pour renforcer leurs capacités, redynamiser leur organisation et appuyer la mise en œuvre de leur plan d’action stratégique ».

Ce dernier tourne autour de la sensibilisation, du plaidoyer, du renforcement des capacités et du développement organisationnel pour l’atteinte des objectifs fixés que sont : zéro décès maternel ; zéro besoin non satisfait en planification familiale ; zéro violence basée sur le genre et les pratiques néfastes à l’autonomisation des femmes y compris les mariages d’enfants et l’évaluation du réseau des communicateurs traditionnels.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut