Société › Actualité

Les étudiants de l’UADB en colère, décrètent « une grève illimitée »

Les étudiants de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB) ont barré la route nationale n°3 (RN3), hier mardi, pour réclamer de meilleures conditions sociales. Ces étudiants qui ont décrété un mot d’ordre de grève illimitée veulent le départ de Cheikh Abdou Lo, le Directeur des œuvres universitaires.

Des échauffourées ont éclaté entre étudiants de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB) et les Forces de sécurité. Les étudiants de l’UADB ont barré la route nationale n°3 (RN3) et ont brûlé des pneus. Les Forces de sécurité déployées sur les lieux ont dispersé les manifestants à coups de grenades lacrymogènes. Les étudiants ont riposté par des jets de pierres. Ces étudiants s’insurgent contre leurs mauvaises conditions de travail. Ces étudiants qui réclament également le départ du Directeur du Centre des œuvres universitaires et sociales fustigent le mutisme de leur ministre de tutelle.

Omar Diallo Diouf, le président de la Coordination des étudiants de l’UADB explique: «nous sommes en mouvement depuis le 2 octobre dernier. Mais ce que nous avons constaté est qu’il y a une léthargie des autorités universitaires. Il n’y a aucune réaction, ni promesse des autorités qui puissent calmer les ardeurs. C’est pourquoi nous avons décidé de barrer la porte de l’université pour nous opposer à la tenue d’activités pédagogiques». Il poursuit: « le ministre Cheikh Oumar Hanne qui est en tournée dans les universités du pays n’a jamais posé les pieds à l’UADB. Il ne sait même pas la situation qui prévaut à l’université de Bambey, alors qu’il est au courant de notre mouvement de grève».

Et Mamadou Sarr, membre de cette coordination, de rappeler: «notre plate-forme s’articule autour de l’achèvement du restaurant du campus 2, la construction d’un pavillon de milles lits, le problème de forage et de plomberie. Le problème majeur de cette université est un problème social». Ces étudiants qui ont décrété une grève illimitée ont délogés les lycéens, les collégiens et les élèves du primaire, paralysant ainsi le système éducatif à dans la ville de Bambey.


Source : SudOnline

 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut