InternationalAPA




Les femmes adventistes ouest africaines veulent fédérer leur énergie

Les ministres de la femme adventiste de l'Union de l'Afrique de l'Ouest du Sahel a lancé, mercredi après-midi à Dakar,…

Les ministres de la femme adventiste de l’Union de l’Afrique de l’Ouest du Sahel a lancé, mercredi après-midi à Dakar, son premier congrès international qui vise, selon le président de cette Union, Roger Guy, à fédérer toute les énergies, toutes les tendances et toutes les obédiences autour d’un seul projet : apporter l’espérance, apporter l’espoir et l’espérance d’une vie éternelle à toutes les femmes représentées à ce congrès.Selon M. Guy, ce congrès qui se tient du 1er au 4 août 2018, devrait permettre aux différentes participantes venues du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal « de repartir dans leurs pays avec un esprit plus ouvert et une attention beaucoup plus précise de la manière d’aborder les besoins des femmes dans vos communautés ». 

Pour la directrice de département de l’UMOS, cette rencontre est une occasion pour les femmes d’apprendre, se former et connaitre l’environnement afin de transmettre les bonnes pratiques à leurs communautés.

Environ deux cent participantes sont attendues à ce premier dont le thème porte sur : « Femme, viens à la source d’eau vive » et des sujets sur : « Elever les femmes au rang de personnes de valeur inestimable en vertu de leur création et de leur rédemption ».