Politique Politique › Actualité

Les violences dans les villes du Sénégal à la une des journaux.

Les violence dans les villes du Sénégal à la une des journaux.

Les journaux du vendredi consacrent leurs Unes à la poursuite des manifestations violentes notées à Dakar et dans d’autres localités du pays depuis l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko.

Jeudi, deux jeunes ont perdu la vie à Bignona, une localité du sud du pays, et à Yeumbeul, une commune de la banlieue dakaroise, à la suite de manifestations de protestation contre l’arrestation du leader de PASTEF.


« Deux morts déjà ! », s’exclame Libération dont la une illustrée de photos des deux jeunes tués dans les manifestations. « Scènes de chaos dans Dakar sa banlieue et dans plusieurs localités, les étudiants de l’Université de Dakar et celle de Saint-Louis dans les rues », résume la publication.

De même, Walf Quotidien dénonce « une folie meurtrière » et souligne que le rubicond est en train d’être franchi dans cette affaire de viol présumé dans laquelle le député de l’opposition est cité. Le journal fulmine contre la coupure des signaux de deux chaînes de télévision, Walf Tv et Sen Tv, des médias privés et évoque une entrave à la liberté d’expression et au droit à l’information.


Les scènes de vandalisme, de pillage et d’affrontement avec les forces de l’ordre se sont poursuivies jusque tard dans la soirée, particulièrement dans la banlieue dakaroise.


Le siège de la RFM, une radio du Groupe futurs médias appartenant au chanteur Youssou Ndour, et qui abrite également les locaux de son journal, celui du quotidien Le Soleil ont par exemple été attaqués provoquant des dégâts importants.



‘’Inacceptable !’’, s’élève ainsi L’Observateur en mettant en relief une photo montrant des véhicules en feu devant le siège de la radio.

Le quotidien Enquête évoque un ‘’Etat balafré’’ au sujet des manifestations de protestation contre l’arrestation d’Ousmane Sonko. Le journal estime que Dakar et certaines régions du pays vont offrir ce matin un spectacle hideux. En effet, c’est le fruit d’une journée d’affrontements ayant déjà causé la mort de deux jeunes, des dizaines de blessés, en plus d’édifices saccagés, pillés et brûlés.

‘’Le Gouvernement condamne ces violences et annonce des poursuites’’, annonce Le Soleil.


Pendant ce temps, d’autres journaux redoutent de nouvelles violences. À l’image de Sud Quotidien, qui craint un « vendredi de tous les dangers » après l’appel à manifester pour le respect de l’Etat de droit, lancé par des partis d’opposition et des mouvements de la société civile.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut