International › APA

L’évolution du Covid-19 en vedette dans les quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires à l’évolution de la pandémie du coronavirus.+l’Economiste+  estime qu’il faut rester sur le qui-vive, car on est qu’au début de la phase montante de contagion. Peut-être n’ira-t-elle pas plus loin? Peut-être que le nombre de cas va exploser ?, s’interroge la publication..

Le Royaume n’a pas les capacités de dépistage systématique, poursuit le journal, notant qu’il suit à la trace ceux qui ont été en contact avec le dépisté positif.

Statistiquement, les cas positifs ne peuvent que suivre une croissance de plus en plus rapide, souligne-t-il, ajoutant que ceci ne veut pas forcément dire que la situation deviendra incontrôlable, ni qu’elle restera ce qu’elle est aujourd’hui.

En attendant, les informations se multiplient à l’étranger, pour donner notre pays en exemple, indique le quotidien, faisant savoir qu’il y a la polémique sans fin sur le médicament chloroquine (pas cher et disponible) qui permet d’éviter la réanimation dans les cas graves.

Revenant sur les dernières statistiques publiées par le ministère de la santé, +Aujourd’hui le Maroc+ constate une progression significative des cas locaux de contamination par le Covid-19.

Autrement, le Maroc a atteint un stade décisif, précise-t-il, faisant savoir que les prochains jours vont ainsi déterminer si les mesures prises au Maroc ont permis de freiner la propagation de la maladie parmi les citoyens.


Il faut reconnaître que la vitesse de la propagation de la maladie demeure pour le moment maîtrisée, grâce aux mesures déjà prises par les autorités, estime le journal, notant que « si nous parvenons à contenir le virus et inverser la tendance, le nombre des contaminations va commencer à suivre un chemin inverse dans deux semaines ».

Mais encore une fois, tous les citoyens doivent se mobiliser et se confirmer aux règles de confinement, souligne-t-il, ajoutant que si d’autres pays ont pu contenir la maladie, le Maroc et les Marocains peuvent également le faire.

+Le Matin+ rapporte que le Groupe CDG (Caisse Dépôt et de Gestion) vient d’annoncer la mobilisation de plus de 8.000 lits au sein de ses différents actifs. Par cette action, « le  Groupe CDG confirme son inscription pleine et entière dans l’élan de solidarité nationale insufflé par le Roi Mohammed VI », indique le Groupe dans un communiqué.

Dans le détail de cette initiative, la CDG mobilise via sa branche tourisme, Madaëf, plus de 4.000 lits d’hôtels répartis sur 12 villes du Royaume. Près de 3.000 lits ont été mobilisés par la Branche Développement Territorial du Groupe, CDG Developpement, et ce dans ses résidences universitaires situées dans les villes de Rabat, Casablanca, Meknès et El Jadida. La même source précise que les centres d’estivage de la CDG sont également mis à contribution à travers près de 450 lits répartis entre les villes de Marrakech, El Jadida, Ifrane, Bouznika, Fès, Restinga et Saïdia.

Dans son communiqué, le Groupe réitère son engagement à mettre à contribution l’ensemble de ses moyens humains, matériels et financiers en faveur de l’effort national, pouvant servir à la lutte contre la propagation du COVID-19 et ses conséquences sur l’économie nationale, tout en assurant la continuité de ses activités et de ses missions de tiers de confiance au service de l’intérêt général et du citoyen.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut