International › APA

Ligue africaine des Champions : le Jaraaf bat Koroki (1-0)

Le Jaraaf s’est imposé, mardi soir au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, face à Koroki sur le score d’un but à zéro en match comptant pour le premier tour prélimaire de la Ligue africaine des Champions.Mettant le bleu de chauffe dès l’entame de la partie, les Médinois sont rapidement récompensés de leurs efforts. Grâce à sa clairvoyance, le milieu de terrain Alioune Tendeng délivre une passe millimétrée dans la surface de réparation à Youssou Paye.

Le capitaine du Jaraaf se débarasse de son vis-à-vis et centre en retrait pour Ousseynou César Guèye qui, spontanément, reprend le cuir avec le plat du pied. Son tir croisé transperce les filets (1-0, 3ème mn).

Malgré cette ouverture du score express, Koroki ne perd pas ses moyens. Au contraire, le champion en titre au Togo gère avec malice les temps forts de l’adversaire et profite de ses quelques errements défensifs pour faire changer la menace de camp.

Sur un centre, l’explosif attaquant Bodzroma Kokouvi réussit à placer une tête puissante, mais du bout des gants, Pape Diatta Ndiaye, le portier du Jaraaf effleure le ballon qui finit sa course sur le poteau (25ème mn).

En début de seconde période, le Jaraaf connaît un trou d’air qui ne profite pas Koroki pour recoller à la marque. Sentant le danger, Malick Daf, le coach du club de la Médina injecte du sang neuf avec les entrées de l’ailier Albert Lamane Diène et de l’avant-centre Benoît Toupane.

Des changements qui, rapidement, permettent au Jaraaf de se redresser et d’installer la crainte du côté des Togolais. Avec plus de justesse technique et de lucidité, ces renforts offensifs auraient pu alourdir le score.


Dans les arrêts de jeu, Albert Lamane Diène, à la réception d’un centre en retrait de Youssou Paye toujours dans les bons coups, écrase sa tentative (90ème mn). Bénéficiant d’un centre bien dosé, Benoît Toupane rate un but tout fait au grand dam des supporters (91ème mn). Finalement, le Jaraaf ne se fera pas punir et gagne sur la plus petite des marges (1-0).

Un succès dont se satisfait le technicien Malick Daf qui, tout de même, a constaté l’inefficacité de ses poulains. « Quand on a marqué le but, on n’a pas continué à pousser. On a parfois reculé. Mes joueurs étaient trop pressés d’inscrire le deuxième but. Dans le contenu, on peut mieux faire. Nous irons au Togo pour gagner parce que la défense de Koroki est prenable », a dit Daf.

Pour sa part, Bréhima Traoré, le coach de Koroki a regretté le manque d’inspiration de son équipe sur le plan offensif. « Mes joueurs ont bien joué mais ils n’ont pas été dangereux. Pour avoir un résultat positif, il faut marquer. Nous n’avons eu qu’une seule occasion durant tout le match », a-t-il reconnu. Selon M. Traoré, tout s’est joué au début : « Nous avons perdu le match d’entrée de jeu. Pourtant, j’avais dit aux joueurs de tenir pendant au moins 20 minutes ». 

Dans une semaine, les deux formations vont se frotter à nouveau. Koroki n’a pas dit son dernier mot selon son entraîneur. « On va se préparer pour le match retour. On a vu aujourd’hui comment le Jaraaf joue. C’est une bonne équipe, mais on a une chance de se qualifier », a-t-il déclaré.    



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut