International › AFP

L’ordre de succession au trône britannique

Le fils du prince Harry et de son épouse Meghan, duchesse de Sussex, né lundi et dont les Britanniques vont découvrir le visage mercredi, prend la septième place dans l’ordre de succession au trône britannique.

Tous les héritiers derrière le bébé sont rétrogradés d’un rang dans une hiérarchie qui comprend les quatre enfants de la reine Elizabeth II et leur descendance.

Voici désormais l’ordre de succession au trône britannique:

1. Le prince Charles, prince de Galles

Né en 1948, fils aîné de la reine Elizabeth II

2. Le prince William, duc de Cambridge

Né en 1982, fils aîné du prince Charles

3. Le prince George de Cambridge

Né en 2013, fils aîné du prince William

4. La princesse Charlotte de Cambridge

Née en 2015, fille cadette du prince William

5. Le prince Louis de Cambridge

Né en 2018, deuxième fils du prince William

6. Le prince Harry, duc de Sussex

Né en 1984, fils cadet du prince Charles

7. Le fils du prince Harry

Né le 6 mai 2019

8. Le prince Andrew, duc de York

Né en 1960, deuxième fils de la reine Elizabeth II

9. La princesse Beatrice d’York

Née en 1988, fille aînée du prince Andrew

10. La princesse Eugenie d’York

Née en 1990, fille cadette du prince Andrew

11. Le prince Edward, comte de Wessex


Né en 1964, troisième fils de la reine Elizabeth II

12. James, vicomte Severn

Né en 2007, fils du prince Edward

13. Lady Louise Windsor

Née en 2003, fille du prince Edward

14. La princesse Anne, princesse royale

Née en 1950, fille de la reine Elizabeth II

15. Peter Phillips

Né en 1977, fils de la princesse Anne

16. Savannah Phillips

Née en 2010, fille aînée de Peter Phillips

17. Elizabeth Phillips

Née en 2012, fille cadette de Peter Phillips

18. Zara Tindall

Née en 1981, fille de la princesse Anne

19. Mia Tindall

Née en 2014, fille aînée de Zara Tindall

20. Lena Tindall

Née en 2018, fille cadette de Zara Tindall

Les descendants d’Elizabeth II sont suivis de ceux de sa soeur décédée Margaret.

Le site officiel de la monarchie britannique ne dresse la liste que des 17 premières personnes dans la ligne de succession. Mais en théorie, elle est beaucoup plus longue. Certains dénombrent 2.000 héritiers envisageables, d’autres 5.700.

Un changement des lois de succession est entré en vigueur en 2015, mettant fin au droit de primogéniture masculine qui avait cours jusque-là: les enfants mâles nés après le 28 octobre 2011 ne pourront plus prétendre au trône face à leurs soeurs aînées. C’est l’enfant le plus âgé du souverain qui hérite du trône, quel que soit son sexe.

Les personnes mariées à des catholiques ne pourront par ailleurs plus être exclues de la succession.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut