International › AFP

Macron reçoit la dauphine de Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer

Emmanuel Macron rencontre lundi à l’Elysée pour la première fois Annegret Kramp-Karrenbauer, cheffe des chrétiens-démocrates (CDU) allemands et dauphine pressentie de la chancelière Angela Merkel, pour discuter d’Europe et des relations franco-allemandes, a-t-on appris auprès de l’Elysée.

Cette rencontre, prévue en fin d’après-midi, a été fixée à la demande de Mme Kramp-Karrenbauer, surnommée « AKK », dans le cadre des échanges réguliers entre responsables des deux pays, souligne-t-on de même source.

Agée de 56 ans et élue de la Sarre, région proche de la France, AKK est devenue une personnalité de premier plan en Allemagne après avoir été élue en décembre à la tête de la CDU à la suite de la décision de Mme Merkel de ne pas solliciter un nouveau mandat.

La rencontre portera en partie sur l’actualité européenne, particulièrement copieuse après les élections du 26 mai et à l’approche de la nomination des nouveaux dirigeants de l’UE.


AKK défend le choix de l’Allemand Manfred Weber, candidat du PPE (Parti populaire européen), pour présider la Commission européenne, mais ce dernier n’est pas soutenu par Paris.

Ces derniers mois, AKK s’est démarquée de certaines propositions européennes d’Emmanuel Macron, notamment sur la question d’un Smic européen. Elle a également souhaité que le Parlement européen siège à Bruxelles et non à Strasbourg, et que l’UE bénéficie d’un « siège permanent commun au Conseil de sécurité » de l’ONU.

A l’Elysée, le Conseil des ministres s’est penché lundi sur la ratification du traité d’Aix-la-Chapelle signé le 22 janvier par Angela Merkel et Emmanuel Macron pour renforcer la coopération franco-allemande.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut