Politique › Actualité

Manœuvres pour le contrôle de la mairie de Dakar : Banda Diop lâche Khalifa

Fidèle parmi les fidèles de Khalifa Sall, Banda Diop était lundi dernier chez Ousmane Tanor Dieng avec d’autres maires de Benno bokk yaakaar. Les sujets tournaient autour de la succession de Khalifa Sall révoqué récemment de la mairie par le Président Sall.

Khalifa Sall révoqué, Benno bokk yaakaar tient une occasion en or de contrôler la mairie de Dakar. Alors que le Conseil municipal consacré à la succession de Khalifa Sall est prévu à la fin de ce mois, la coalition Benno bokk yaakaar manœuvre pour faire main basse sur la stratégique Ville de Dakar, à 6 mois de l’élection présidentielle. Lundi dernier, Ousmane Tanor Dieng a reçu les conseillers municipaux de Dakar du camp présidentiel. Une rencontre qui a enregistré la présence des maires Abdoulaye Diouf Sarr (Yoff), Alioune Ndoye (Dakar-Plateau), Amadou Guèye (Ngor), Amadou Samba (Cambérène), Jean Baptiste Diouf (Grand-Dakar), Pape Seck (Hlm), Santy Agne (Sicap), Samba Bathily Diallo (Ouakam) et des conseillers comme Zator Mbaye et Ndiaga Dieng, premier adjoint à la mairie de Biscuiterie. Auparavant une autre rencontre s’est tenue entre les maires Bby de Dakar dimanche à la mairie de Dakar Plateau. Cependant, la réunion organisée chez Tanor a curieusement enregistré la présence de Banda Diop. Le maire de Patte d’Oie, un des plus grands fidèles de Khalifa Sall, se rapproche du camp de Bby.

Bataille Alioune Ndoye-Zator Mbaye

Un acte qui fragilise davantage le camp de l’ex-maire de Dakar dans sa lutte pour préserver la Ville de Dakar. De l’autre côté, Ousmane Tanor Dieng a démarré la stratégie de recrutement des «maires» de Khalifa Sall. «Au-delà de Banda Diop, d’autres maires vont nous rejoindre. Beaucoup de ces gens qu’on présente comme proches de Khalifa Sall ne le sont pas en réalité. Ils savent que Khalifa est en train de tout perdre et ils négocient avec Bby», a signalé un conseiller ayant pris part à la rencontre. En septembre 2016, lors des élections du Haut conseil des collectivités territoriales, Abdoulaye Diouf Sarr s’était employé pour casser le bloc de Taxawu Dakar qui s’était adjugé 15 des 19 communes en juin 2014. De plus de 800 conseillers, le camp de Khalifa Sall a remporté les trois sièges du Hcct à Dakar avec 517 voix contre 442 pour Bby qui n’avait qu’une centaine de conseillers après les Locales. Une différence de 75 voix.


Par ailleurs, d’après une autre source, deux candidats se dégagent aujourd’hui au sein de la coalition de Benno bokk yaakaar. Il s’agit de Alioune Ndoye et Zator Mbaye. «La logique voudrait que Khalifa soit remplacé par un maire Ps», souffle un conseiller socialiste. Dans cette bataille, Macky Sall est attendu pour trancher après son retour de la Chine. D’ailleurs, il est prévu dans les jours à venir une rencontre entre le président de la coalition présidentielle et ses conseillers municipaux.

Banda Diop, maire de Patte d’Oie : «Personne ne gère mon agenda»

«J’ai participé à cette rencontre parce que cela concernait des activités municipales. Mon agenda professionnel est géré par moi-même. Si dans le cadre de mes activités, il m’arrive d’aller ici ou là-bas, c’est mon activité et mon agenda de maire. Personne ne le gère à ma place. Le moment opportun où je déciderai de quitter Khalifa Sall, je ferai un communiqué. Pour l’instant, je ne peux pas répondre à des spéculations.»


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut