International › APA

Maroc : Benchaâboune nommé ministre de l’Economie et des finances

Le Roi Mohammed VI a nommé ce lundi Mohamed Benchaâboune ministre de l’Economie et des finances, annonce un communiqué du Cabinet royal.Mohamed Benchaâboune succède à Mohamed Boussaïd, limogé mercredi 1er août par le Souverain dans le cadre du principe de la reddition des comptes.

Connu par sa discrétion et sa compétence, Mohamed Benchaâboune est l’homme qui a développé le groupe Banque populaire en Afrique. Il a également initié de nombreuses réformes et développé les secteurs des télécoms quand il dirigeait l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Né le 12 novembre 1961, Mohamed Benchaâboune est diplômé, en 1984, de Supelec Paris (Ecole nationale supérieure des télécommunications). Il entame sa carrière au Fonds monétaire international (FMI) en tant qu’expert. Il devient par la suite directeur du contrôle de gestion, de l’organisation et de l’informatique à CGE Maroc. En 1994, il atterrit chez Alcatel Alstom Maroc en tant que directeur de la stratégie, du développement et du contrôle de gestion, puis directeur industriel et directeur général de deux filiales du même groupe.

En 1996, Mohamed Benchaâboune rejoint la haute fonction publique, plus précisément l’Administration des douanes et impôts indirects en tant que directeur de la programmation et des systèmes d’information.


Il intègre une première fois la Banque populaire en 2001 en tant que directeur général adjoint. A son actif  la conduite de plusieurs filiales et l’introduction de nombreuses réformes. Ceci, jusqu’à 2003, année à laquelle il est nommé par le Souverain en tant que directeur général de l’Agence nationale de la régulation des télécommunications. Il y restera cinq ans.

En 2008, c’est le retour au Groupe banque populaire, mais cette fois-ci en tant que Président directeur général. Sous son ère, le groupe consolide son positionnement de première banque du pays et, surtout, sa conquête de l’Afrique, notamment à travers l’acquisition de nombreuses banques du continent. En prime, un produit net bancaire dépassant pour la première fois le seuil symbolique des 16 milliards de dirhams, pour s’établir à 16,36 milliards à fin 2017 et une présence dans pas moins de 13 pays d’Afrique.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut