International › APA

Maroc : Les rapports d’audit des fédérations sportives transmis à la Cour des Comptes

Pas d'image

Le ministère de la Juenesse et des Sports a transmis tous les rapports d’audit effectué sur les fédérations sportives à la Cour des comptes, rapporte vendredi le site électronique +Les Eco+.Sur 25 fédérations sportives auditées, 17 instances ont reçu une certification avec réserve, tandis que 8 connaissent de graves dysfonctionnements, croit savoir le portail.

La gouvernance des fédérations sportives revient en force dans le débat parlementaire après que trois groupes parlementaires au sein de la Chambre des conseillers (RNI, Istiqlal et USFP) aient demandé au ministre de tutelle un état des lieux de la gouvernance des fédérations sportives. Ce dossier retient l’attention des élus, notamment le volet lié à la mise en oeuvre des recommandations issues des Assises du sport.

« La stratégie du ministère est très simple: il s’agit d’appliquer la loi. Tous les décrets d’application ont été édités », a indiqué le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami aux membres de la 2e chambre au sujet de l’état d’avancement du cadre légal et réglementaire devant accompagner le chantier de mise à niveau des instances décisionnelles dans le domaine sportif.

 


Ce sont les modes de gestion des fédérations sportives qui sont dans le viseur des auditeurs. « Le sport est un service public délégué aux fédérations », a précisé Talbi Alami, notant que l’audit réalisé a porté sur 25 fédérations sportives. Une période de mise en conformité a été donnée en 2018, permettant à plusieurs fédérations d’entamer le processus de requalification. « Les fédérations ayant adhéré à ce processus ont eu droit à un accompagnement, alors que celles qui ont refusé se sont vues appliquer l’article 31 de la loi, avec l’instauration d’un comité provisoire prenant en charge la gestion », a fait savoir le ministre de la Jeunesse et des sports.

Face à la gravité des dysfonctionnements qui pourraient entacher la gestion sportive au sein de plusieurs fédérations, tous les rapports d’audit ont été adressés à la Cour des comptes, soit 25 documents.

La coordination avec le comité national olympique a été aussi soulignée par le ministre, dans l’optique de marquer l’importance de l’étape de mise en conformité des fédérations aux exigences de transparence et de bonne gouvernance, rapporte le site électronique.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut