International › APA

Mauritanie : début des travaux du comité des représentants permanents de l’UA

Les travaux de la 36ème session du Comité des représentants permanents de l’Union Africaine (COREP) ont débuté, lundi à Nouakchott, en prélude au sommet de l’organisation continentale prévu les 1er et 2 juillet 2018, a constaté APA.La tenue de cette session a inauguré le nouveau palais des congrès flambant neuf du Centre international des conférences «El Mourabitoune» de Nouakchott, situé à l’extérieur de la ville, sur la route de l’aéroport.

L’ordre du jour des travaux qui dureront deux jours comprend l’examen d’un certain nombre de rapports, dont celui de la réunion conjointe entre le sous-comité du programme et des conférences et le sous-comité chargé de la coordination et de la supervision générale du budget et des affaires financières et administratives.

Il englobe également trois rapports émanant du sous-comité pour la coopération multilatérale, du sous-comité sur les réfugiés, les rapatriés et les personnes déplacées en Afrique et du sous-comité sur la réforme des structures.

Les représentants permanents discuteront aussi des rapports 2017 de la Commission de l’UA sur l’égalité des sexes en Afrique, la situation en Palestine et au Moyen-Orient, les implications structurelles et financières de l’Agence spatiale africaine et la situation humanitaire en Afrique.

Ils examineront en outre d’autres rapports, dont l’un provient de la Commission de l’UA et porte sur la Cour africaine des droits de l’Homme, alors que les autres émanent de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples, du Conseil consultatif de l’UA contre la corruption et du Parlement africain.


Ouvrant les travaux, le Secrétaire général du ministère mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération, Ahmed Mahmoud Ould Soueid’Ahmed, a indiqué que les défis auxquels l’Afrique fait face « nécessitent de conjuguer les efforts, d’unifier les énergies et de renforcer les capacités pour atteindre les nobles objectifs fixés par les pères fondateurs de l’Union ».

Les sacrifices de ces pères fondateurs « nous obligent à poursuivre le chemin qu’ils ont tracé aux Africains », a-t-il dit, signalant que ces dernières années ont été marquées par plusieurs étapes importantes, notamment la naissance de la Zone de libre-échange continentale (Zlec) et du système de réforme globale en vue de parvenir à des moyens sûrs et efficaces pour le financement de l’UA.

De son côté, la présidente de la 36ème session du COREP, Hope Tumukunde, ambassadrice du Rwanda auprès de l’UA, a salué la décision des Chefs d’Etats et de Gouvernements de consacrer le Sommet de Nouakchott à la lutte contre la corruption, dont la lutte constitue un processus durable à travers la mise en place d’une feuille de route pour éradiquer le phénomène en Afrique.

Elle a souligné que la corruption constitue le plus grand défi qui freine le développement humain.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut