International › APA

Mondial 2018: « Il ne faut pas s’attendre à une finale totalement ouverte mais plutôt tactique » (Adam Khalil)

Pour la finale de la Coupe du monde de football qui opposera, dimanche au stade olympique de Moscou, la France à la Croatie, Adam Khalil, journaliste sportif à Fraternité Matin et Correspondant de France Football estime qu’il ne faut pas « s’attendre à une finale totalement ouverte mais plutôt tactique».Dans un entretien avec APA, le journaliste sportif ivoirien a analysé, vendredi, à quarante-huit heures de cette finale inédite, les chances des deux équipes qui espèrent, chacune, soulever le trophée, dimanche soir.

 « Il ne faut pas s’attendre à un match totalement ouvert. Ce sera une partie très tactique. Tout peut se jouer également à partir des bancs de touches », situe-t-il d’emblée.

Cependant, poursuit Adam Khalil, « l’historique des deux équipes montre que la France part avec un léger statut de favori pour avoir été un pays qui a déjà eu à participer à deux reprises à la finale du Mondial contre zéro pour la Croatie ».

Selon le confrère de Fraternité Matin, également, Consultant à Canal+, la France constitue un  « bel amalgame » de jeunes joueurs, Benjamin Pavard, Kylian M’bappé… et de joueurs de grands clubs européens.

« C’est une équipe dont la clé du succès réside dans la solidarité et solidité de l’axe de la défense grâce à Samuel Umtiti du Barça et Raphaël Varane du Real Madrid. En plus, au milieu de terrain, Blais Matuidi (Juventus), Paul Pogba » (Manchester United) et N’golo Kanté (Chelsea) ont le secret pour rehausser le niveau de jeu », commente Adam Khalil.

« Ce sont des compétiteurs aguerris », soutient encore M. Khalil, au même  titre que « Hugo Lloris et Antoine Griezmann qui sont comme des gardiens du temple ».


Ces joueurs, selon lui,  sont la courroie de transmission du sélectionneur Didier Deschamps sur la pelouse. « Ce qui fait de la France une équipe difficile à manœuvrer, très organisée et appliquée » dont les joueurs appliquent très bien la consigne +Tous pour un. Un pour tous + ».

« C’est moins par ses individualités que par son collectif qu’elle a pu battre l’Argentine de Messi, l’Uruguay de Suarez et la Belgique de Eden Hazard. Ils ne vont pas changer leur tactique et esprit de jeu », analyse Adam Khalil, estimant que « la Croatie doit faire, cette fois-ci, beaucoup plus attention ».

À juste titre, explique le journaliste de Fraternité Matin, « Modric ne doit pas être le seul joueur à imprimer le rythme. Il faut que le milieu de terrain du FC Barcelone, Ivan Rakitic, prenne le relais ».

« Jusqu’à présent, Rakitic n’a pas encore réussi à donner la pleine mesure de son talent. S’ils sont à deux (Modric et lui), cela va certainement mettre en difficulté les deux bloqueurs français (Matuidi et N’golo) au milieu de terrain », indique Adam Khalil, selon qui « tout va se jouer dans ce secteur médian ».

Pour le confrère, « l’équipe qui sera à même de maîtriser ce secteur va sortir du lot sans oublier que tout pourrait se jouer, également, à partir des bancs de touches », conclut-t-il.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut