International › APA

Neuf cents pirogues s’adonnent à la pêche artisanale en Mauritanie (ministre)

Pas d'image

Le sous-secteur de la pêche artisanale en Mauritanie compte quelque 900 embarcations, a révélé le ministre mauritanien des Pêches et de l’Economie maritime. Yahya Ould Abdedayem s’exprimait lundi soir à Nouakchott au cours d’une réunion de travail avec une mission allemande, en visite actuellement dans le pays, et devant laquelle il a présenté un exposé détaillé sur les perspectives économiques prometteuses du secteur des pêches dans son ensemble.

Il s’est appesanti sur les composantes de la stratégie nationale de développement du secteur des pêches pour la période 2015 – 2019 et dont la mise en œuvre touche à sa fin.

Selon lui, cette stratégie a donné des résultats positifs, notamment dans le domaine de la protection de la ressource halieutique.

De tels résultats ont été rendus possibles grâce à un contrôle et un suivi du produit, à travers une série d’études et de recherches entreprises par l’Institut mauritanien de recherches océanographiques et de pêches (Imrop).


Parmi les mesures appliquées dans le cadre de cette stratégie figurent aussi le débarquement des captures sur le sol mauritanien et le contrôle efficace ayant contribué à l’obtention de résultats significatifs.

Le ministre mauritanien a indiqué que l’action se poursuit toujours, faisant état d’avancées notoires en matière d’amélioration de la sécurité maritime, de limitation des naufrages et de promotion du sauvetage en mer.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut