International › APA

Ouattara, Soro et Bédié en vedette à la Une des journaux ivoiriens

Le président de la République Alassane Ouattara, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro ainsi que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-allié du pouvoir), Henri Konan Bédié font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.« Coopération Côte d’Ivoire-France : tête-à-tête Ouattara-Macron aujourd’hui », rappellent le journal gouvernemental Fraternité Matin et Le Patriote, là où L’Inter dévoile un plan caché du président ivoirien pour l’élection présidentielle de 2020.

« Nous allons demander à Ouattara d’être candidat en 2020 », révèle une baronne du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) en Une de ce journal.

« Ouattara n’est pas concerné pas la présidentielle de 2020 », rétorque le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) dans les colonnes de Notre Voie. Trump « fait trembler » le régime Ouattara, enfonce Le quotidien d’Abidjan.

Ce qui fait dire à Le Temps que M. Ouattara est « sous forte pression internationale » après le débarquement du conseil de sécurité de l’ONU (Organisation des nations unies) à Abidjan en prélude aux élections de 2020 et à la reforme de la Commission électorale indépendante (CEI) en cours dans le pays.

Après sa démission de la présidence du parlement, Soro continue de faire mal à Ouattara, titre pour sa part LG Infos à côté de Le Jour Plus qui fait une compilation des attaques de l’ex-président de l’Assemblée nationale (PAN) contre le chef de l’Etat. Soro se dresse déjà contre Ouattara, estime le confrère quand sur le même sujet, L’Expression affirme que Guillaume Soro est en « tandem » avec « le père de l’ivoirité », Konan Bédié.


Après sa démission, Guillaume Soro n’arrête plus et charge encore : « quand on n’a jamais connu l’univers carcéral, on a tendance à l’ériger en mode de gouvernance », rapporte Soir Info, ajoutant que l’ancien président de l’Assemblée nationale va encore faire « le grand déballage » aujourd’hui au cours d’une conférence de presse.

« Trafic de TVA, 18 milliards de l’UE, surfacturation : Bédié peut-il donner des leçons ? », s’interroge de son côté Le Rassemblement. Non « il semble n’avoir rien appris de ses erreurs », répond dans le même journal, Clément Adjouroufou du PDCI-Renaissance.

« Bédié ne pourra pas freiner le flux des militants qui adhérent au PDCI-Renaissance (ndlr : courant du PDCI proche du RHDP) », lancent ensuite M. Adjouroufou et Williams Koffi en couverture de Le Jour Plus. Ce qui fait écrire à Le Mandat que 2 membres du Bureau politique du PDCI « cognent fort » Bédié.

« Les ivoiriens sont avec Bédié pour sauver la Côte d’Ivoire », rétorque pour sa part, Lazare Koffi Koffi du FPI en Une de Le Nouveau Réveil.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut