International › APA

Ouverture à Abidjan du 10è Forum de la BAD et de la société civile africaine

Pas d'image

Le dixième Forum de la société civile organisé par la Banque africaine de développement (BAD), une plateforme d’échanges entre cette institution et des organisations non gouvernementales africaines, s’est ouvert mardi à Abidjan autour du thème de l’intégration régionale pour le développement économique de l’Afrique, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.« Le rôle de la société civile ne cesse de croître et elle joue un rôle important dans le développement économique de l’Afrique. Donc la BAD ne peut pas faire cavalier seul pour le développement du continent», a estimé  Jenifer Blanke, la présidente du Comité BAD-Société civile dans une allocution d’ouverture de ces assises.

 «Nous sommes soucieux de travailler avec vous pour améliorer les choses sur le continent»,  a dit Mme Blanke aux organisations de la société civile.

Relevant la nécessité de ce forum pour booster l’intégration régionale, elle a dénoncé une faiblesse des échanges intra-africains. Dans la même veine, Vanessa Mongar, la directrice du département genre, femme et société civile de la BAD, a dit l’engagement de son institution à faire de la société civile un « partenaire stratégique à part entière  pour atteindre nos objectifs de développement de l’Afrique ».

Plaidant à son tour pour une «Afrique  intégrée et prospère », Augustine Njamnshi, a au nom de la société civile africaine,  appelé à une synergie d’actions des politiques et des acteurs de la société civile pour le développement du continent.


« La société civile veut et est prête à construire une Afrique intégrée  et prospère. Donc utilisez-nous», a-t-il indiqué aux dirigeants de la  BAD.

De l’avis de Alma Oumarou, un ministre-conseiller spécial du président nigérien, l’intégration régionale est une « œuvre collective ». « La société civile n’est pas l’adversaire d’un gouvernement », a estimé M. Alma dans un panel inaugural de ce forum sur le thème : « opportunités de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF): perspectives économiques et communautaires ».

Ce forum qui vise notamment à renforcer la collaboration entre la BAD et la société civile africaine pour atteindre les objectifs de développement du continent, s’achèvera jeudi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut