International › APA

Ouverture du premier congrès du RHDP sur fond de précampagne présidentielle

Les travaux préparatoires du premier congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel) devant aboutir à l’adoption des textes de ce parti politique pour la mise en place de ses instances, se sont ouverts vendredi à Abidjan où Henriette Dagri Diabaté, la première vice-présidente de cette coalition a déclaré que « nous devrons gagner la présidentielle de 2020 de manière incontestable», a constaté APA sur place.Près de 10.000 congressistes participent à ces travaux dont l’ouverture a enregistré la présence de milliers de militants, du premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly et de plusieurs ministres de son gouvernement dont Kobenan Kouassi Adjoumani, Eugène Aka Aouélé, Raymonde Goudou Coffie et Jean-Claude Kouassi issus du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI, ex-allié au pouvoir).

«A l’issue de nos travaux, il sera question de sillonner le pays afin de faire adhérer les ivoiriens à ce nouveau projet politique. Nous devrons gagner la présidentielle de 2020 de manière incontestable dans le respect des règles», a déclaré Mme Diabaté dans un discours d’ouverture au nom du président ivoirien, Alassane Ouattara qu’elle représentait à cette rencontre.

« Nous sommes réunis pour achever  la mise en place de  notre projet politique. Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas d’effacer le passé. Le RHDP est moderne parce qu’il dépasse les clivages habituels car c’est le fruit d’une union. C’est pourquoi,  nous devons être fiers d’appartenir au RHDP», a estimé la Grande chancelière ivoirienne, ajoutant que « le RHDP sera une nouvelle puissance ».

 Auparavant, le président du Comité scientifique de ces assises, le ministre Amédée Kouakou a expliqué que l’enjeu de ce congrès,  c’est de mettre en place les instances du RHDP et « investir le territoire national en vue de proposer un nouveau contrat social aux ivoiriens ».

Selon M. Kouakou qui s’exprimait également au nom de Comité d’organisation de ces assises, le RHDP devra faire en sorte de « gagner toutes les compétitions électorales de 2020».


Poursuivant il a annoncé les quatre commissions dont les travaux préparatoires devront être présentés à la clôture de ces assises prévues samedi au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

 Il s’agit des commissions politique (présidée par Patrick Achi), statuts et règlements intérieur (présidée par Maurice Kouakou Bandaman),  Vie et fonctionnement du parti (présidée par  Tchagba Laurent) et électorale (présidée  par Bénoît Koffi).

 L’Assemblée générale  constitutive du RHDP s’est tenue en juillet dernier. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI, ex-allié au pouvoir) s’est retiré de la mise en place de ce nouveau parti politique qui dit avoir pour référent politique Félix Houphouët-Boigny, le premier président de la Côte d’Ivoire.

Ce premier congrès ordinaire du RHDP, formation présidée par le président ivoirien, Alassane Ouattara intervient dans un climat politique tendu entre celui-ci et ses ex-alliés, notamment le PDCI, d’une part, et d’autre part, les partisans du  président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, l’un des vice-présidents du parti au pouvoir, absent à la cérémonie d’ouverture de ce premier congrès ordinaire du RHDP qui se tient sous le thème, « RHDP, la force d’une Côte d’Ivoire rassemblée ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut