Politique › Actualité

Parrainage électoral : Une réunion d’information sur le démarrage des opérations de collecte prévue lundi

Une réunion d’information sur le démarrage des opérations de collecte des parrainages se tient lundi à Dakar, à l’intention des coordinateurs nationaux des personnes désirant se présenter à l’élection présidentielle de février 2019, annonce la Direction générale des élections (DGE).

La réunion est prévue à partir de 10 heures dans les locaux de la DGE, précise un communiqué, selon lequel le ministère de l’Intérieur « rappelle à toutes les personnes désireuses de présenter leur candidature à l’élection présidentielle du 24 février 2019, qu’elles doivent désigner, dans le cadre du parrainage, un coordinateur national, conformément à l’article L.57 DU Code électoral ».

La révision constitutionnelle du 19 avril 2018 impose désormais aux candidats à la prochaine présidentielle un parrainage de 0,8% du corps électoral.

Le parrainage était jusqu’ici limité aux candidatures indépendantes.

Pour être recevable, toute candidature doit être accompagnée de la signature d’électeurs représentant au minimum 0,8 % et au maximum 1 % du fichier électoral général, selon le Code électoral révisé.

Les électeurs signataires doivent être domiciliés dans au moins sept régions à raison de deux mille au moins par région.


« La liste des électeurs ayant parrainé le candidat doit être présentée sur fichier électronique et en support papier alors qu’un électeur ne peut parrainer qu’un candidat’’, selon le code électoral.

Une partie des électeurs doit obligatoirement provenir de sept régions au moins à raison de deux mille au moins par région, le reste devant être réparti sans précision de quota dans toutes les circonscriptions administratives ou juridictions diplomatiques ou consulaires.

Le Code électoral précise ainsi que dans le cas d’une présence sur plus d’une liste, le parrainage sur la première liste contrôlée selon l’ordre de dépôt est validé et est invalidée pour les autres.

Toutefois, si du fait de cette invalidation, une liste n’atteint pas le minimum requis des électeurs inscrits au fichier ou le minimum par région, notification en est faite au mandataire concerné.

Celui-ci, selon toujours la loi électorale, peut procéder à la régularisation par le remplacement jusqu’à concurrence du nombre de parrainages invalidés pour ce fait dans les 48 heures.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut