Politique › Justice

Parricide à Louga: un an de prison ferme pour Serigne Diop

Tribunal (c) Droits réservés

Le tribunal de grande instance de Louga a prononcé son verdict le 10 juillet. L’accusé avait asséné un coup mortel à son papa.

Le prévenu Serigne Diop âgé de 48 ans st désormais fixé sur son sort. Il a été condamné mercredi 10 juillet à un an de prison ferme. Il était poursuivi devant la juridiction pour parricide. Il aurait tué son père Meissa Diop alias Malaw.

Dans le box des accusés, Serigne Diop a reconnu avoir donné un coup de gourdin mortel à son père mais sans avoir l’intention de le tuer. A l’en croire, il avait un gourdin par devers lui pour apeurer son père et non pour le tuer.

 

D’après seneweb, les faits se sont déroulés le 28 juin 2019 au village de Ndiattar (commune de Sagatta Guet) département de Kébémer. Tout est parti d’une dispute entre Serigne Diop et son épouse. Comme à chaque fois, le papa intervient lorsque le couple se chamaille. Au passage le vieil homme lance quelques piques à son fils Serigne Diop devant ses 08 enfants. Très remonté contre son papa, il va lui répondre sèchement.


 

Une violente discussion éclate entre Serigne Diop et son père. Sous l’emprise de la colère, Serigne Diop assène un violent coup de gourdin à ce dernier. Atteint à la tête l’homme s’écroule et s’évanouit. Evacué à l’hôpital, il passe de vie à trépas.

 

Selon les résultats du médecin légiste, Meissa Diop est mort d’un traumatisme cranio-encéphalique grave, d’une fracture ouverte et multiple de l’os porcetal et d’une tuméfaction du bras gauche. Serigne sera arrêté le 1er juillet par la gendarmerie et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Louga pour coup mortel à ascendant.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut