International › APA

Perturbation de la circulation entre Abobo et Adjamé par un mouvement d’humeur des chauffeurs de gbaka

La circulation entre les communes d’Abobo et Adjamé, (Centre-Nord) d’Abidjan, est perturbée depuis quelques heures par un mouvement d’humeur de chauffeurs de mini-cars communément appelés gbaka, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Selon plusieurs chauffeurs rencontrés  vers l’université Nangui Abrogoua , point culminant de cette manifestation, il s’agit d’un mouvement pour « protester contre des éléments de la police nationale qui leur fixait « une amende de 22000 FCFA »  pour une contravention liée à un surnombre de passagers, notamment, les apprentis ou « balanceurs en position debout à la portière du véhicule ».

De nombreux gkaka, ajoutent-ils,  auraient été mis en fourrière ce matin, dans « les locaux de la nouvelle préfecture de police délocalisée dans le secteur ».

Certains  protestataires contraignaient les passagers à descendre de leurs véhicules quand d’autres  obstruaient cette voie express fermant ainsi la circulation.


Depuis le 1er décembre, la préfecture de police d’Abidjan a lancé une opération de lutte contre les  actes d’incivilité liés au code de la route.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut