International › APA

Plus 200 000 tonnes de marchandises transitent par le Marché de gros de Bouaké

Les flux de marchandise transitant par le Marché de gros de Bouaké (MGB) se sont considérablement accrus ces deux dernières années, passant de 65 000 tonnes en 2017 à 219 216 tonnes en 2018, a révélé, mercredi, à Bouaké, dans la deuxième ville ivoirienne, son coordonnateur, Dramane Koné.M. Koné s’exprimait à l’occasion de la mise en activité du pont bascule du corridor Nord de Bouaké, précédemment inauguré depuis septembre 2016 par le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), Faman Touré.

«Pour rappel, nous sommes passés de juillet 2016 à juin 2017 de 65 540 tonnes de flux de marchandise à 219 216 tonnes de juillet 2017 à juin 2018 », s’est réjoui Dramane Koné.

Pour lui, la mise en marche de ce pont bascule, après ceux déjà installés au corridor d’Abidjan (Sud ivoirien), de Pôgô (frontière du Mali) et Ouangolodougou (frontière du Burkina Faso) va donner un coup d’accélérateur aux actions du MGB avec une captation beaucoup plus large des flux commerciaux et va faire asseoir à partir de la base de données qui sera constituée, le réseau d’approvisionnement et de distribution de ce marché d’intérêt national et sous-régional.

« La cérémonie d’aujourd’hui, s’inscrit dans le cadre des dispositions qui sont prises pour améliorer la gestion des flux commerciaux du vivrier dans le cadre de la mise en application du périmètre de protection du Marché de gros de Bouaké à travers des dispositions nouvelles », a dit le coordonnateur Koné en présence du nouveau préfet de région Tuo Fozié, par ailleurs président du comité de pilotage de la mise en activité du périmètre de protection du MGB.


Poursuivant, le coordonnateur du MGB, a fait savoir que face aux préoccupations de l’Etat de Côte d’Ivoire, il revient à ce marché spécialisé, d’organiser et de développer une économie alimentaire sectorielle en maitrisant dans son rayon de compétence, les statistiques sur les produits vivriers et produits du cru.

C’est pourquoi, a-t-il conclu, la mise à échelle de ce nouveau pont bascule « est capitale pour l’Etat de Côte d’Ivoire car c’est un indicateur de premier choix relatif à l’industrialisation de la production vivrière et le baromètre le mieux indiqué quant à la mise en place de centre d’éveil pour la sécurité alimentaire à partir du Marché de gros ».

Bâti sur une superficie de 28 hectares, le Marché de gros de Bouaké a été inauguré en 1998. Il est spécialisé dans la conservation et la commercialisation des produits vivriers et agro-alimentaires, comme la banane plantain, le manioc, l’igname, le riz, l’oignon, le cola, les fruits…etc. Le MGB, classé comme marché d’intérêt national et international est le 136ème marché de gros du monde et le seul d’Afrique.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut