International › APA

Politique et économie au menu des quotidiens marocains

La question de l’intégrité territoriale du Royaume, la mise en place de conseillers-clients par la Douane et les enjeux du sourcing local sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus mercredi.+Al Bayane+, qui revient sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume, estime que la rigueur et la sagesse diplomatique dont fait preuve le Maroc aujourd’hui sont en mesure de déjouer les menées mises en œuvre par certains pays de la région pour nuire à notre première cause nationale.

Pour le journal, l’action diplomatique marocaine repose sur un socle solide: la clairvoyance de SM le Roi et la « communion indéfectible » du peuple autour de la légitimité et de la justesse de la cause.

« Notre nation a pu s’immuniser, en s’appuyant sur ce socle unifié pour mettre sur orbite un rapport de force équilibré et repousser les offensives captieuses », ajoute-t-il.

+L’Opinion+, qui évoque la récente note de la Ligue arabe demandant d’adopter la carte entière du Maroc dans les différents évènements, indique que cette initiative s’affiche à la faveur d’un changement mondial de paradigme sur la question du Sahara.

En plus des voisins régionaux et des partenaires traditionnels, des pays occidentaux, qui avaient des relations distendues avec le Royaume, s’alignent de plus en plus à la cause marocaine, sous le voile de la reconnaissance du Plan d’autonomie proposé par le Royaume pour ses provinces du Sud, constate le journal.

+Aujourd’hui le Maroc+, qui s’attarde sur la mise en place de conseillers-clients par l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII), rapporte que la mission de ce nouveau corps de fonctionnaires, une première dans l’histoire de l’administration publique marocaine, sera d’apporter aux entreprises l’accompagnement et le soutien dans leurs opérations douanières.


Le quotidien souligne que le fait d’utiliser le terme de « client » à la place de l’usager de service public dénote en soi « un changement de taille dans le mindset ».

D’un autre côté, la Douane étant représentative par excellence de la notion d’administration puissante aux pouvoirs régaliens, sa démarche « client » est également la consécration d’un nouveau rôle de l’administration, l’accompagnement et la facilitation, ajoute-t-il.

+L’Économiste+, qui aborde les enjeux du sourcing local, écrit que privilégier le « Made in Morocco » est la nouvelle devise des acteurs de référence dans la grande distribution qui ont lancé des opérations pour maximiser le sourcing Maroc.

L’enjeu est de soutenir la relance des secteurs productifs, réduire la dépendance aux importations et surtout monter en compétitivité, explique la publication.

« C’est le challenge de la souveraineté industrielle. Tout le défi est là, car consommer marocain est bien, mais encore faut-il disposer de produits de qualité et aux standards internationaux », relève-t-il.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut