International › APA

Politique, législatif et santé au menu des quotidiens marocains

Les enjeux du futur gouvernement, l’élection des membres de la Chambre des conseillers et la situation sanitaire dans le Royaume sont les principaux sujets abordés par les quotidiens marocains parus mercredi.Evoquant la nomination du nouveau gouvernement, +L’Economiste+ relève que le casting des ministres donnera une idée sur la volonté de changement et les capacités de la nouvelle équipe à porter le grand chantier du nouveau modèle de développement.

La première version du programme gouvernemental est déjà prête, fait savoir le journal, notant que ce programme comprend en principe le dénominateur commun des principales mesures proposées pour la relance de l’économie et la création d’emplois, impactées par les conséquences de la pandémie.

Dans cette affaire, l’innovation réside dans la possibilité d’avoir un programme prêt à l’emploi, estime-t-il, ajoutant que le nouveau gouvernement est sommé d’optimiser les 100 premiers jours pour mettre la locomotive sur les nouveaux rails.

Revenant sur l’élection des membres de la Chambre des conseillers, L’Opinion écrit que contrairement aux députés élus au suffrage universel direct, l’élection des Conseillers est moins connue des Marocains, tant le mode de scrutin reste complexe pour le commun des citoyens, notant que les Conseillers ont pourtant autant de pouvoirs législatifs que les députés.

Ils peuvent même dans certains cas changer le cours de la législation nationale à travers leur rôle de contre-pouvoir législatif qui se manifeste notamment lors du processus de façonnage des lois de finances où les fluctuations entre Chambre basse et Chambre haute sont souvent marquantes, explique le quotidien.


L’élection des Conseillers de la prochaine législature a ceci de particulier qu’elle intervient après les premières élections générales et unifiées de l’Histoire du pays, « soldées par un chamboulement total de notre paysage politique suite à la débâcle du PJD et le sacre du trio de la majorité RNI-Istiqlal-PAM », note-t-il.

+Al Massae+ relève que la situation épidémiologique au Maroc s’améliore de plus en plus et la phase descendante continue sans mauvaise surprise depuis 7 semaines.

Selon le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Merabet, le taux de reproduction du SARS-COV-2 à la date du 3 octobre est de 0,84 (+/- 0,01), notant que le niveau de transmission du virus au Maroc est modéré.

Le Maroc reste toujours au niveau orange avec 4 régions au niveau vert, 7 régions au niveau orange et une seule région au niveau rouge, a expliqué Merabet sur son compte LinkedIn dans un bref commentaire sur la situation épidémiologique de Covid-19 intitulé « la décrue de la vague Delta se poursuit ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut