International › APA

Pour une articulation des initiatives en faveur du numérique au Sénégal

Pas d'image

Le Président d’« African Performance Institute », Ibrahima Nour Eddine Diagne a plaidé, mardi à Dakar, pour plus une plus grande articulation des initiatives en faveur du numérique « afin de produire de la valeur et projeter le Sénégal parmi les pays leaders africains » du secteur.« Le Sénégal dispose des compétences qu’il faut, d’une stratégie pour le numérique, mais c’est dans le déroulement qu’il y a des difficultés à inventer le bon modèle pour que l’articulation de toutes les initiatives puisse produire de la valeur et projeter le Sénégal parmi les pays leaders africains du numérique », a notamment dit M. Diagne, s’exprimant à l’occasion des « Mardis du Numérique », sur le thème : « Les urgences et priorités du numérique sénégalais ».

Insistant sur ce point, M. Diagne, par ailleurs administrateur du GIE Gaïndé 2000, a indiqué qu’il faut de nouvelles logiques de gouvernance dans tous les secteurs, y compris le numérique pour corriger certaines incohérences liées à la logique de succession d’initiatives.

« Ce nouveau type de gouvernance qui est préconisé doit être agile et capable d’investir sur quelque chose et de se rendre compte que deux ans après que cette chose n’est plus adaptée pour le résultat escompté et de la laisser tomber pour aller vers autre chose », a-t-il expliqué.


Le Président d’ «African Performance Institute » a souligné la nécessité pour le secteur privé de s’organiser « parce qu’il serait très difficile pour l’Etat, dans sa volonté de construire sa stratégie numérique, d’avoir une multitude d’acteurs avec qui il doit parler au titre de ce même secteur ».

Revenant sur le thème de la rencontre, Ibrahima Nour Eddine Diagne a souligné l’intérêt d’interpeller les acteurs à travers l’urgence « parce que si nous n’arrivons pas à transformer tout cela en valeur, les autres acteurs économiques et pays auront mis en place des stratégies qui portent et qui finalement retarderont notre économie ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut