International › APA

Près de 8 500 soldats déployés pour la sécurisation des élections locales partielles ivoiriennes

Près de 8 500 éléments des forces de l’ordre ont été déployés pour la sécurisation des élections locales ivoiriennes, a indiqué dimanche à Grand-Bassam, ville située à 20 Km au Sud-Est d’Abidjan, le chef d’état-major des forces armées, le Général de corps d’armées Sékou Touré.Pour « l’ensemble des opérations » de sécurisation des élections régionales et municipales partielles « nous pouvons dire qu’au finish, nous sommes autour de 8 000 à 8 500 agents », a dit le Général de corps d’armée, Touré Sékou.

Il a souligné que 3 250 agents de la gendarmerie et 3 250 éléments de la police ont été mobilisés, avec un appui de « 600 à 700 » hommes pour les armées compte tenu de l’enjeu du scrutin, avant d’ajouter que l’effectif a été encore renforcé.  

Le dispositif est le même partout. Et ce, pour afficher une « présence  marquée » des forces de l’ordre, a dit le Chef d’Etat-major  des armées  Sékou Touré , après une visite de bureaux de vote à Port-Bouët, dans le  Sud d’Abidjan et à Grand-Bassam.

A Grand-Bassam, première capitale coloniale de la Côte d’Ivoire, Philippe Ezaley, le maire sortant, et Jean-Louis Moulot, candidat du Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), s’affrontent pour les élections municipales partielles.


M. Ezaley a dénoncé « un état de siège pratiquement de policiers et militaires dans certaines zones par rapport à d’autres ». Plusieurs blindés et engins des forces de l’ordre sont perceptibles dans la ville dans le cadre de la sécurisation du vote.

 Quant à son rival, Jean-Louis Moulot, lui, affiche la sérénité. Il se dit « confiant » de « confirmer » sa victoire en dépit de « quelques retards » observés à l’ouverture des bureaux de vote et des « tablettes défaillantes ». Il est soutenu par Adjoumani Kouassi, porte-parole du Rhdp.  

Les élections locales partielles sont reprises dans deux régions du pays et six communes dont Grand-Bassam, patrimoine mondial de l’Unesco, et Port-Bouët, une cité balnéaire dans le Sud d’Abidjan.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut